"Les effets de la cocaïne ne se manifestent qu'une trentaine de minutes après la prise du stupéfiant et ne durent également qu'une trentaine de minutes", explique le Dr Chapelle. "Ce qui n'est pas compatible avec les grandes compétitions sportives qui durent plusieurs jours et exigent des efforts continus, à moins d'être un consommateur assidu de cocaïne", note-t-il. Selon lui, un épisode dépressif ou une soirée passée en mauvaise compagnie pourraient tout aussi bien être à l'origine d'un contrôle positif. Dans le cas d'une consommation modérée de cocaïne, la durée de la positivité au dépistage urinaire est d'au moins 2 jours. Elle peut durer jusqu'à 4 jours pour une consommation régulière. Une analyse des cheveux est complémentaire à l'analyse d'urine, mais "l'analyse des cheveux n'est pas d'usage dans les compétitions sportives", précise le Dr Chappelle. Charline Van Snick a été informée la semaine dernière du résultat positif aux métabolites de la cocaïne d'un contrôle antidopage effectué à l'occasion des Championnats du monde de Rio de Janeiro (Brésil) où elle avait décroché la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 48 kg. (Belga)

"Les effets de la cocaïne ne se manifestent qu'une trentaine de minutes après la prise du stupéfiant et ne durent également qu'une trentaine de minutes", explique le Dr Chapelle. "Ce qui n'est pas compatible avec les grandes compétitions sportives qui durent plusieurs jours et exigent des efforts continus, à moins d'être un consommateur assidu de cocaïne", note-t-il. Selon lui, un épisode dépressif ou une soirée passée en mauvaise compagnie pourraient tout aussi bien être à l'origine d'un contrôle positif. Dans le cas d'une consommation modérée de cocaïne, la durée de la positivité au dépistage urinaire est d'au moins 2 jours. Elle peut durer jusqu'à 4 jours pour une consommation régulière. Une analyse des cheveux est complémentaire à l'analyse d'urine, mais "l'analyse des cheveux n'est pas d'usage dans les compétitions sportives", précise le Dr Chappelle. Charline Van Snick a été informée la semaine dernière du résultat positif aux métabolites de la cocaïne d'un contrôle antidopage effectué à l'occasion des Championnats du monde de Rio de Janeiro (Brésil) où elle avait décroché la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 48 kg. (Belga)