Jurgen Van den Broeck, qui avait lourdement chuté dans la descente du Col du Pas de Peyrol dimanche lors de la 9e étape du Tour de France, a bien été rapatrié en Belgique après un voyage de 10 heures en ambulance. VDB a immédiatement été pris en charge par le personnel de l'hôpital d'Herentals où il demeurera quelques jours.

Le coureur belge souffre d'une fracture de l'omoplate, d'un pneumothorax et de quelques côtes cassées. Il est sorti hier soir de la clinique d'Aurillac pour arriver à destination ce matin, vers 4h30, a précisé son manager, Jef Van den Bosch.

De nouveaux examens sont prévus. "Ils vont faire un check up complet et évaluer dans quelle mesure la fracture de l'omoplate est remise", a encore précisé le manager.

Jef Van den Bosch demande que son coureur puisse se reposer. "Il en a vraiment besoin", assure-t-il. Un point presse avec Jurgen Van den Broeck sera toutefois organisé un de ces prochains jours. Probablement vendredi...

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Jurgen Van den Broeck, qui avait lourdement chuté dans la descente du Col du Pas de Peyrol dimanche lors de la 9e étape du Tour de France, a bien été rapatrié en Belgique après un voyage de 10 heures en ambulance. VDB a immédiatement été pris en charge par le personnel de l'hôpital d'Herentals où il demeurera quelques jours. Le coureur belge souffre d'une fracture de l'omoplate, d'un pneumothorax et de quelques côtes cassées. Il est sorti hier soir de la clinique d'Aurillac pour arriver à destination ce matin, vers 4h30, a précisé son manager, Jef Van den Bosch. De nouveaux examens sont prévus. "Ils vont faire un check up complet et évaluer dans quelle mesure la fracture de l'omoplate est remise", a encore précisé le manager. Jef Van den Bosch demande que son coureur puisse se reposer. "Il en a vraiment besoin", assure-t-il. Un point presse avec Jurgen Van den Broeck sera toutefois organisé un de ces prochains jours. Probablement vendredi... Sportfootmagazine.be, avec Belga