Pour Vadis Odjidja Ofoe, le milieu de terrain du Club Bruges, il en va là d'une toute première sélection dans le noyau A des Diables Rouges. Une récompense qu'il doit non seulement à ses bonnes prestations depuis le début de la saison pour le compte des Flandriens mais aussi, sans doute, à son statut hybride. De père ghanéen et de mère belge, le joueur a effectivement le choix entre l'équipe nationale belge et celle du Ghana, qui s'est encore distinguée cette année en disputant les quarts de finale de la Coupe du Monde en Afrique du Sud.

Convoquer le Belgo-Ghanéen, c'est évidemment une manière de le sensibiliser à nos couleurs. L'élégant médian n'est d'ailleurs pas le seul dans le cas. Les Belgo-Marocains Mehdi Carcela (attaquant, Standard) et Nacer Chadli (attaquant, FC Twente) sont confrontés au même dilemme et jouent toujours la montre. En revanche, les Belgo-Congolais de Lokeren Derick Tshimanga et Benjamin Mokulu ont annoncé la couleur ce week-end en refusant de se produire avec le Congo à l'occasion d'une joute amicale face au Mali ce mercredi à Paris.

Bruno Govers

Pour Vadis Odjidja Ofoe, le milieu de terrain du Club Bruges, il en va là d'une toute première sélection dans le noyau A des Diables Rouges. Une récompense qu'il doit non seulement à ses bonnes prestations depuis le début de la saison pour le compte des Flandriens mais aussi, sans doute, à son statut hybride. De père ghanéen et de mère belge, le joueur a effectivement le choix entre l'équipe nationale belge et celle du Ghana, qui s'est encore distinguée cette année en disputant les quarts de finale de la Coupe du Monde en Afrique du Sud. Convoquer le Belgo-Ghanéen, c'est évidemment une manière de le sensibiliser à nos couleurs. L'élégant médian n'est d'ailleurs pas le seul dans le cas. Les Belgo-Marocains Mehdi Carcela (attaquant, Standard) et Nacer Chadli (attaquant, FC Twente) sont confrontés au même dilemme et jouent toujours la montre. En revanche, les Belgo-Congolais de Lokeren Derick Tshimanga et Benjamin Mokulu ont annoncé la couleur ce week-end en refusant de se produire avec le Congo à l'occasion d'une joute amicale face au Mali ce mercredi à Paris. Bruno Govers