L'Espagnol, vainqueur de l'US Open en 2010, s'est qualifié pour sa dix-huitième finale de tournoi du Grand Chelem et convoitera un treizième titre majeur. En battant Gasquet pour la onzième fois en onze matches, Nadal a préservé son bilan parfait cette année sur ciment (21 victoires, 3 titres). Il affiche désormais 59 victoires et 3 défaites en 2013 et a atteint douze fois la finale en 13 tournois (pour 9 titres). Il va maintenant rencontrer Djokovic pour la 37-ème fois (21 victoires - 15 défaites) et pour la troisième fois en finale à l'US Open (victoire de l'Espagnol en 2010, victoire du Serbe en 2011). Gasquet n'a pas su profiter des rares occasions que lui a laissées Nadal. Breaké au début de chacune des trois manches, il aurait pu relancer le match en remportant le tie break du second set mais a commis des grosses erreurs (dont deux doubles fautes). Le Français peut se consoler en se disant qu'il a été le premier à prendre le service de Nadal dans le tournoi, pour débreaker dans la deuxième manche. L'Espagnol avait en effet remporté 70 jeux de service consécutifs depuis le 1-er tour... (Belga)

L'Espagnol, vainqueur de l'US Open en 2010, s'est qualifié pour sa dix-huitième finale de tournoi du Grand Chelem et convoitera un treizième titre majeur. En battant Gasquet pour la onzième fois en onze matches, Nadal a préservé son bilan parfait cette année sur ciment (21 victoires, 3 titres). Il affiche désormais 59 victoires et 3 défaites en 2013 et a atteint douze fois la finale en 13 tournois (pour 9 titres). Il va maintenant rencontrer Djokovic pour la 37-ème fois (21 victoires - 15 défaites) et pour la troisième fois en finale à l'US Open (victoire de l'Espagnol en 2010, victoire du Serbe en 2011). Gasquet n'a pas su profiter des rares occasions que lui a laissées Nadal. Breaké au début de chacune des trois manches, il aurait pu relancer le match en remportant le tie break du second set mais a commis des grosses erreurs (dont deux doubles fautes). Le Français peut se consoler en se disant qu'il a été le premier à prendre le service de Nadal dans le tournoi, pour débreaker dans la deuxième manche. L'Espagnol avait en effet remporté 70 jeux de service consécutifs depuis le 1-er tour... (Belga)