"L'avenir du football belge passe par ses jeunes!", qu'on nous dit. Seulement voilà, il est de plus en plus difficile pour nos clubs de garder leurs plus beaux espoirs à la maison. Dernier cas en date, celui d'Adnan Januzaj qui vient de parapher un contrat de quatre ans en faveur de Manchester United. Ce "numéro 10" gaucher, arrivé à Anderlecht en provenance du Brussels à l'âge de dix ans, avait déjà séduit un autre club d'outre-Manche l'an dernier. Le jeune Adnan avait en effet effectué un stage à Aston Villa qui s'était avéré concluant. Lille était également sur la balle depuis plusieurs années. Mais en proposant un salaire de 12.000 euros par mois (avec une rémunération progressive à partir de la deuxième année!) à ce jeune talent de tout juste 16 ans, c'est Manchester United qui a su se montrer le plus séduisant. Au vu des tarifs pratiqués, on comprend très vite que les clubs belges ne boxent pas dans la même catégorie. Même le plus puissant de nos représentants n'offre pas pareil salaire à certains joueurs confirmés du noyau A...

Thomas Bricmont

"L'avenir du football belge passe par ses jeunes!", qu'on nous dit. Seulement voilà, il est de plus en plus difficile pour nos clubs de garder leurs plus beaux espoirs à la maison. Dernier cas en date, celui d'Adnan Januzaj qui vient de parapher un contrat de quatre ans en faveur de Manchester United. Ce "numéro 10" gaucher, arrivé à Anderlecht en provenance du Brussels à l'âge de dix ans, avait déjà séduit un autre club d'outre-Manche l'an dernier. Le jeune Adnan avait en effet effectué un stage à Aston Villa qui s'était avéré concluant. Lille était également sur la balle depuis plusieurs années. Mais en proposant un salaire de 12.000 euros par mois (avec une rémunération progressive à partir de la deuxième année!) à ce jeune talent de tout juste 16 ans, c'est Manchester United qui a su se montrer le plus séduisant. Au vu des tarifs pratiqués, on comprend très vite que les clubs belges ne boxent pas dans la même catégorie. Même le plus puissant de nos représentants n'offre pas pareil salaire à certains joueurs confirmés du noyau A... Thomas Bricmont