Le deuxième volet de la course aux armements a donc débuté à Anderlecht. Avec du lourd, cette fois, car Milan Jovanovic qui avait largement fait ses preuves avec le Standard, par le passé, devrait se révéler à coup sûr un renfort de choix. Idem pour son ex-compère liégeois, Dieumerci Mbokani, qui est toujours dans le viseur des Mauves aussi.

Le seul bémol pour le club bruxellois, c'est la cour assidue dont fait l'objet actuellement Roland Juhasz. Le Hongrois, au Sporting depuis 2005, est le seul ancien, aujourd'hui, au sein d'une arrière-garde composée de trois nouvelles têtes : Denis Odoi, Samuel et Behrang Safari. Sa présence paraît réellement indispensable pour guider les novices. Après avoir sous-estimé les départs de Jelle Van Damme et Mbark Boussoufa la saison passée, la direction du RSCA retombera-t-elle à nouveau dans les mêmes travers ? Remember Lamartine : un seul être vous manque et tout est dépeuplé...

Bruno Govers, Sport/Foot Magazine

Le deuxième volet de la course aux armements a donc débuté à Anderlecht. Avec du lourd, cette fois, car Milan Jovanovic qui avait largement fait ses preuves avec le Standard, par le passé, devrait se révéler à coup sûr un renfort de choix. Idem pour son ex-compère liégeois, Dieumerci Mbokani, qui est toujours dans le viseur des Mauves aussi. Le seul bémol pour le club bruxellois, c'est la cour assidue dont fait l'objet actuellement Roland Juhasz. Le Hongrois, au Sporting depuis 2005, est le seul ancien, aujourd'hui, au sein d'une arrière-garde composée de trois nouvelles têtes : Denis Odoi, Samuel et Behrang Safari. Sa présence paraît réellement indispensable pour guider les novices. Après avoir sous-estimé les départs de Jelle Van Damme et Mbark Boussoufa la saison passée, la direction du RSCA retombera-t-elle à nouveau dans les mêmes travers ? Remember Lamartine : un seul être vous manque et tout est dépeuplé... Bruno Govers, Sport/Foot Magazine