Rahimi s'est en effet emparé du titre intercontinental WBO des moyens (-72, 574 kilogs) qui était vacant, en battant le Tanzanien Said Mbelwa, blessé à l'épaule, par k.o technique au 7-ème round. Ses coups ont finalement eu raison de son jeune adversaire de 23 ans, qui s'est retrouvé dans l'incapacité de poursuivre le combat. Celui-ci a attiré environ 3.000 spectateurs, et a été suivi par des centaines de milliers de téléspectateurs. "Ce titre est un honneur pour mon pays", a fièrement souligné Hamid Rahimi. ""Mais le plus important était de faire passer le message de cette réunion 'Fight 4 Peace' au monde entier. L'Afghanistan ne veut plus être synonyme de guerre et de terrorisme." (MASSOUD HOSSAINI)

Rahimi s'est en effet emparé du titre intercontinental WBO des moyens (-72, 574 kilogs) qui était vacant, en battant le Tanzanien Said Mbelwa, blessé à l'épaule, par k.o technique au 7-ème round. Ses coups ont finalement eu raison de son jeune adversaire de 23 ans, qui s'est retrouvé dans l'incapacité de poursuivre le combat. Celui-ci a attiré environ 3.000 spectateurs, et a été suivi par des centaines de milliers de téléspectateurs. "Ce titre est un honneur pour mon pays", a fièrement souligné Hamid Rahimi. ""Mais le plus important était de faire passer le message de cette réunion 'Fight 4 Peace' au monde entier. L'Afghanistan ne veut plus être synonyme de guerre et de terrorisme." (MASSOUD HOSSAINI)