Participer au Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi en 2014, c'est l'objectif avoué du team belge de bobsleigh emmené par le pilote Marc Sluszny. Ils prendront part ce week-end aux championnats du monde de la discipline.

Ancien numéro trois du tennis belge, dans les années 80, Sluszny s'est mis au bobsleigh il y a un an. Cet Anversois est un amateur de sensations fortes. Fin mars, le documentaire qu'il a tourné en Afrique du Sud avec des requins blancs sortira dans les salles des Kinépolis. Mais pas question de profondeurs marines ici. Associé à un ancien athlète spécialiste du 60 mètres, Lino Vandoorn qui officie comme pousseur, l'ex-tennisman s'adonnera à la glisse et il connaît la piste de Königsee par coeur.

"J'ai fait cinquante descentes ici que ce soit en bob à 2 ou en bob 4" déclarait-il mercredi à la Dernière Heure. Des chronos moyens jusqu'à présent que le duo tentera d'améliorer dès mercredi et jeudi avec les derniers essais. La paire Sluszny-Vandoorn s'élancera ensuite samedi et dimanche pour la compétition en bob à 2.

La semaine suivante, ce sera au tour du bob à 4. Même schéma : essais la semaine et compétition le week-end. Rejoints par Corneel Deblock (ancien champion de Belgique du 400 mètres haies junior) et Thomas Siech (aussi un ancien athlète), Sluszny et Vandoorn tenteront d'atteindre leur objectif, à savoir le top 30...sur 36 participants.

Jules Monnier (stg)

Participer au Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi en 2014, c'est l'objectif avoué du team belge de bobsleigh emmené par le pilote Marc Sluszny. Ils prendront part ce week-end aux championnats du monde de la discipline. Ancien numéro trois du tennis belge, dans les années 80, Sluszny s'est mis au bobsleigh il y a un an. Cet Anversois est un amateur de sensations fortes. Fin mars, le documentaire qu'il a tourné en Afrique du Sud avec des requins blancs sortira dans les salles des Kinépolis. Mais pas question de profondeurs marines ici. Associé à un ancien athlète spécialiste du 60 mètres, Lino Vandoorn qui officie comme pousseur, l'ex-tennisman s'adonnera à la glisse et il connaît la piste de Königsee par coeur. "J'ai fait cinquante descentes ici que ce soit en bob à 2 ou en bob 4" déclarait-il mercredi à la Dernière Heure. Des chronos moyens jusqu'à présent que le duo tentera d'améliorer dès mercredi et jeudi avec les derniers essais. La paire Sluszny-Vandoorn s'élancera ensuite samedi et dimanche pour la compétition en bob à 2. La semaine suivante, ce sera au tour du bob à 4. Même schéma : essais la semaine et compétition le week-end. Rejoints par Corneel Deblock (ancien champion de Belgique du 400 mètres haies junior) et Thomas Siech (aussi un ancien athlète), Sluszny et Vandoorn tenteront d'atteindre leur objectif, à savoir le top 30...sur 36 participants. Jules Monnier (stg)