Ce n'était plus arrivé depuis 1990 : une finale de Coupe d'Espagne entre le Real Madrid et le FC Barcelone. On y aura droit cette année, le 20 avril, dans un lieu restant à déterminer. Preuve de la domination outrancière des deux grands sur le football espagnol. Tous deux ont remporté les deux manches de leur demi-finale : 0-1 et 2-0 pour le Real contre le FC Séville, tenant du titre. Et 5-0 et 0-3 pour le Barça, qui a pourtant laissé souffler une bonne partie de ses stars, contre Almeria.

Samedi, en championnat, le FC Barcelone aura l'occasion de battre un record historique s'il vient à bout de l'Alético Madrid au Camp Nou. Il comptera alors 16 victoires d'affilée dans la Liga, soit une de plus que le grand Real Madrid de Ferenc Puskas et Alfredo Di Stefano en 1960-61. Ce serait alors, tout simplement, la meilleure équipe de tous les temps.

Daniel Devos, Sport/Foot Magazine

Ce n'était plus arrivé depuis 1990 : une finale de Coupe d'Espagne entre le Real Madrid et le FC Barcelone. On y aura droit cette année, le 20 avril, dans un lieu restant à déterminer. Preuve de la domination outrancière des deux grands sur le football espagnol. Tous deux ont remporté les deux manches de leur demi-finale : 0-1 et 2-0 pour le Real contre le FC Séville, tenant du titre. Et 5-0 et 0-3 pour le Barça, qui a pourtant laissé souffler une bonne partie de ses stars, contre Almeria. Samedi, en championnat, le FC Barcelone aura l'occasion de battre un record historique s'il vient à bout de l'Alético Madrid au Camp Nou. Il comptera alors 16 victoires d'affilée dans la Liga, soit une de plus que le grand Real Madrid de Ferenc Puskas et Alfredo Di Stefano en 1960-61. Ce serait alors, tout simplement, la meilleure équipe de tous les temps. Daniel Devos, Sport/Foot Magazine