Marit Björgen, 33 ans, a en effet remporté la médaille d'or en 38:33.6 devançant au sprint la Suédoise Charlotte Kalla (38:35.4), médaillée d'argent. Une autre Norvégienne, Heidi Weng (38:46.8), 3e, complète le podium olympique. La Norvégienne conserve ainsi son titre olympique et ajoute une 4e médaille d'or à son palmarès après ses trois conquises à Vacanvour il y a quatre ans. Marit Björgen est favorite de la plupart des courses de ski de fond à Sotchi. "Je ne décrocherai peut-être pas six médailles d'or, mais monter six fois sur le podium est possible," avait-elle déclaré avant les jeux. Si la Norvégienne réussit son insensé pari, son total pourrait se monter à 13 médailles olympiques, un record pour une fondeuse. Et si son compatriote Ole-Einar Bjoerndalen ne remporte pas deux médailles durant ces jeux, elle deviendrait la plus médaillée de l'histoire. (Belga)

Marit Björgen, 33 ans, a en effet remporté la médaille d'or en 38:33.6 devançant au sprint la Suédoise Charlotte Kalla (38:35.4), médaillée d'argent. Une autre Norvégienne, Heidi Weng (38:46.8), 3e, complète le podium olympique. La Norvégienne conserve ainsi son titre olympique et ajoute une 4e médaille d'or à son palmarès après ses trois conquises à Vacanvour il y a quatre ans. Marit Björgen est favorite de la plupart des courses de ski de fond à Sotchi. "Je ne décrocherai peut-être pas six médailles d'or, mais monter six fois sur le podium est possible," avait-elle déclaré avant les jeux. Si la Norvégienne réussit son insensé pari, son total pourrait se monter à 13 médailles olympiques, un record pour une fondeuse. Et si son compatriote Ole-Einar Bjoerndalen ne remporte pas deux médailles durant ces jeux, elle deviendrait la plus médaillée de l'histoire. (Belga)