La première frappe cadrée de la rencontre fut signée Fellaini à la 8-ème. Mais le gardien de Trabzonspor Onur Kivrak s'interposa. La Turquie répliqua par Arda Turan, dont le tir passa au-dessus (11-ème).

Grosse émotion pour Bailly à la 15-ème, lorsque Tuncay, en position idéale pour conclure après un centre d'Arda Turan, croisa trop sa reprise de la tête.

Les Diables Rouges en tenue blanche n'étaient nullement débordés, et récoltèrent même un corner qui allait débloquer le marquoir à la 28-ème minute. Bien botté par Alderweireld, il permit en effet à Van Buyten de devancer la sortie de Kivrak, et de marquer imparablement de la tête. Une belle revanche pour le patron de la défense du Bayern Munich, auquel Georges Leekens avait maintenu sa confiance envers et contre tous.

Encouragée par cette réussite assez rapide, l'équipe belge ne fut

pas loin de doubler la mise lorsque Fellaini affola la défense

turque, et servit Gillet dont le tir fut repoussé (35-ème).

La Belgique conserva son avantage jusqu'à la 48-ème, Hamit Altintop fusillant Bailly en deux temps après un débordement de Köybasi, qui avait échappé à Alderweireld (1-1).

Réduite à 10 après l'exclusion de Kompany, qui écopa d'un second

carton jaune pour une faute sur Hamit Altintop à la 64-ème, la

Belgique se retrouva menée 2 minutes plus tard. Sentürk convertit en effet comme à l'entraînement un centre d'Hamit Altintop qui avait surpris Vertonghen et Van Buyten. Mais ce dernier marqua une 2-ème fois de la tête à la 68-ème, après un service en or de Lukaku à la réception d'une transversale parfaite de Mirallas.

Arda Turan, dont Fellaini dévia l'envoi hors de portée de Bailly,

réussit le but de la victoire turque à la 78-ème. L'action était bien construite, mais facilitée par la passivité de la défense belge, orpheline de son pilier Kompany.

L'Autriche a battu le Kazakhstan 2-0 (0-0) dans les arrêts de jeu, et l'Allemagne n'a pas fait le détail contre l'Azerbaïdjan: 6-1 (3-0).

SportMagazine.be, avec Belga

La première frappe cadrée de la rencontre fut signée Fellaini à la 8-ème. Mais le gardien de Trabzonspor Onur Kivrak s'interposa. La Turquie répliqua par Arda Turan, dont le tir passa au-dessus (11-ème). Grosse émotion pour Bailly à la 15-ème, lorsque Tuncay, en position idéale pour conclure après un centre d'Arda Turan, croisa trop sa reprise de la tête. Les Diables Rouges en tenue blanche n'étaient nullement débordés, et récoltèrent même un corner qui allait débloquer le marquoir à la 28-ème minute. Bien botté par Alderweireld, il permit en effet à Van Buyten de devancer la sortie de Kivrak, et de marquer imparablement de la tête. Une belle revanche pour le patron de la défense du Bayern Munich, auquel Georges Leekens avait maintenu sa confiance envers et contre tous. Encouragée par cette réussite assez rapide, l'équipe belge ne fut pas loin de doubler la mise lorsque Fellaini affola la défense turque, et servit Gillet dont le tir fut repoussé (35-ème). La Belgique conserva son avantage jusqu'à la 48-ème, Hamit Altintop fusillant Bailly en deux temps après un débordement de Köybasi, qui avait échappé à Alderweireld (1-1). Réduite à 10 après l'exclusion de Kompany, qui écopa d'un second carton jaune pour une faute sur Hamit Altintop à la 64-ème, la Belgique se retrouva menée 2 minutes plus tard. Sentürk convertit en effet comme à l'entraînement un centre d'Hamit Altintop qui avait surpris Vertonghen et Van Buyten. Mais ce dernier marqua une 2-ème fois de la tête à la 68-ème, après un service en or de Lukaku à la réception d'une transversale parfaite de Mirallas. Arda Turan, dont Fellaini dévia l'envoi hors de portée de Bailly, réussit le but de la victoire turque à la 78-ème. L'action était bien construite, mais facilitée par la passivité de la défense belge, orpheline de son pilier Kompany. L'Autriche a battu le Kazakhstan 2-0 (0-0) dans les arrêts de jeu, et l'Allemagne n'a pas fait le détail contre l'Azerbaïdjan: 6-1 (3-0). SportMagazine.be, avec Belga