Lukaku à Chelsea pour 30 millions d'euros : c'est ce que la presse estimait encore il y a quelques mois. Ce n'est plus qu'un rêve. Alors, que se passe-t-il ? On lance encore des collections de chiffres mais le temps des folies est passé. Les géants du football européen comptent enfin leurs sous avec plus de sagesse et n'investissent plus 20 ou 30 millions d'euros pour un footballeur qui n'a pas la grande classe. C'est évidemment une des conséquences du 'fair-play financier' mis sur pied par Jean-Luc Dehaene.

Sur cette lancée, est-ce que cela signifie que Lukaku rapportera tout au plus 15 millions d'euros à Anderlecht ? "Les grands clubs doutent du talent belge", explique un agent de joueurs, Paul Courant, dans les colonnes du Laatste Nieuws. "Ils sont plus prudents dans leurs dépenses mais si Chelsea voulait vraiment Lukaku, ce serait vite réglé. Les vedettes belges souffrent d'un déficit d'image par rapport aux stars néerlandaises qui se vendent mieux sur le marché international. C'est bien de briller en D1 belge mais est-ce une garantie de succès dans un grand championnat ? On se pose la question. Pour changer le cours des choses, et redorer le blason du talent belge, il serait intéressant d'assister à un 'top transfert', style Vincent Kompany à Barcelone ou Eden Hazard à l'Inter Milan." Pierre Bilic

Lukaku à Chelsea pour 30 millions d'euros : c'est ce que la presse estimait encore il y a quelques mois. Ce n'est plus qu'un rêve. Alors, que se passe-t-il ? On lance encore des collections de chiffres mais le temps des folies est passé. Les géants du football européen comptent enfin leurs sous avec plus de sagesse et n'investissent plus 20 ou 30 millions d'euros pour un footballeur qui n'a pas la grande classe. C'est évidemment une des conséquences du 'fair-play financier' mis sur pied par Jean-Luc Dehaene. Sur cette lancée, est-ce que cela signifie que Lukaku rapportera tout au plus 15 millions d'euros à Anderlecht ? "Les grands clubs doutent du talent belge", explique un agent de joueurs, Paul Courant, dans les colonnes du Laatste Nieuws. "Ils sont plus prudents dans leurs dépenses mais si Chelsea voulait vraiment Lukaku, ce serait vite réglé. Les vedettes belges souffrent d'un déficit d'image par rapport aux stars néerlandaises qui se vendent mieux sur le marché international. C'est bien de briller en D1 belge mais est-ce une garantie de succès dans un grand championnat ? On se pose la question. Pour changer le cours des choses, et redorer le blason du talent belge, il serait intéressant d'assister à un 'top transfert', style Vincent Kompany à Barcelone ou Eden Hazard à l'Inter Milan." Pierre Bilic