L'ancien vainqueur du Tour de France s'est échappé dans la côte de Corkscrew Road Hill, à 5 km de l'arrivée, et s'est imposé avec quinze secondes d'avance sur le peloton réglé par son compatriote Nathan Haas (Garmin) qui a devancé l'Italien Diego Ulissi (Lampre-Merida). Le Belge Ben Hermans (BMC) s'est classé 8-ème. Au classement général, Evans qui s'est emparé du maillot ocre devance l'ancien leader, l'Australien Simon Gerrans (Orica GreenEDGE), 5-ème de l'étape, de 12 secondes, et l'Italien Diego Ulissi de 15 secondes. A trois étapes du terme, il est le grand favori pour la victoire finale, dimanche à Adelaide. "Avec tous les bonus encore à prendre, la course est loin d'être finie, mais tout s'est passé à la perfection aujourd'hui", a déclaré le vainqueur. Dans l'ultime difficulté, Evans a répondu à une attaque de son compatriote et rival de l'équipe Sky, Richie Porte, avant de le lâcher dans les dernières pentes. Porte a ensuite été repris par le peloton. "Dans ce sport, quand on a une occasion, il faut la saisir. Jusqu'à 300 mètres de l'arrivée, je n'étais pas sûr d'avoir gagné. La victoire d'étape est belle, mais c'est le général que nous visons", a dit Evans. La quatrième étape conduira vendredi les coureurs de Unley à Victor Harbor (148,5 km) (Belga)

L'ancien vainqueur du Tour de France s'est échappé dans la côte de Corkscrew Road Hill, à 5 km de l'arrivée, et s'est imposé avec quinze secondes d'avance sur le peloton réglé par son compatriote Nathan Haas (Garmin) qui a devancé l'Italien Diego Ulissi (Lampre-Merida). Le Belge Ben Hermans (BMC) s'est classé 8-ème. Au classement général, Evans qui s'est emparé du maillot ocre devance l'ancien leader, l'Australien Simon Gerrans (Orica GreenEDGE), 5-ème de l'étape, de 12 secondes, et l'Italien Diego Ulissi de 15 secondes. A trois étapes du terme, il est le grand favori pour la victoire finale, dimanche à Adelaide. "Avec tous les bonus encore à prendre, la course est loin d'être finie, mais tout s'est passé à la perfection aujourd'hui", a déclaré le vainqueur. Dans l'ultime difficulté, Evans a répondu à une attaque de son compatriote et rival de l'équipe Sky, Richie Porte, avant de le lâcher dans les dernières pentes. Porte a ensuite été repris par le peloton. "Dans ce sport, quand on a une occasion, il faut la saisir. Jusqu'à 300 mètres de l'arrivée, je n'étais pas sûr d'avoir gagné. La victoire d'étape est belle, mais c'est le général que nous visons", a dit Evans. La quatrième étape conduira vendredi les coureurs de Unley à Victor Harbor (148,5 km) (Belga)