Stybar a effectué cette reconnaissance sur son vélo de cross parce que ses autres machines sont déjà toutes parties à destination de Majorque, en Espagne, où il entamera mercredi un stage d'entraînement, suivi par la suite de sa première compétition sur route de la saison. "La reconnaissance m'a appris que le Ronde sera toujours aussi difficile cette année", a réagi Stybar. "J'étais en tous cas très heureux de l'avoir faite avec Boonen et Keisse, alors qu'il était normalement prévu que je la fasse seul. Boonen m'a parfaitement guidé et informé sur le parcours. 'Là il faut attendre, ici il faut être attentif. Là il faut bien se placer, c'est ici que cela peut se passer', autant de renseignements tous aussi utiles les uns que les autres. Et je dois avouer que je suis très désireux d'apprendre. Les difficultés se suivent de très près dans la finale. Il n'y a pas de récupération possible et c'est dans mon avantage." . (Belga)

Stybar a effectué cette reconnaissance sur son vélo de cross parce que ses autres machines sont déjà toutes parties à destination de Majorque, en Espagne, où il entamera mercredi un stage d'entraînement, suivi par la suite de sa première compétition sur route de la saison. "La reconnaissance m'a appris que le Ronde sera toujours aussi difficile cette année", a réagi Stybar. "J'étais en tous cas très heureux de l'avoir faite avec Boonen et Keisse, alors qu'il était normalement prévu que je la fasse seul. Boonen m'a parfaitement guidé et informé sur le parcours. 'Là il faut attendre, ici il faut être attentif. Là il faut bien se placer, c'est ici que cela peut se passer', autant de renseignements tous aussi utiles les uns que les autres. Et je dois avouer que je suis très désireux d'apprendre. Les difficultés se suivent de très près dans la finale. Il n'y a pas de récupération possible et c'est dans mon avantage." . (Belga)