Juan Jose Lobato, vainqueur au sprint de la 3e étape du Tour de Wallonie lundi à Neufchâteau, est le 10e coureur de l'équipe Movistar à avoir levé les bras cette saison. "La finale de cette étape a été incroyable", a indiqué le coureur espagnol. "On pourrait penser, en voyant mon avantage sur la ligne par rapport à Gianni Meersman, 2e, que ma victoire a été facile mais c'est tout le contraire car j'étais complètement mort. Nous sommes arrivés dans la dernière descente à plus de 70 km/h. Il y a eu beaucoup d'attaques mais j'ai pu conserver mon calme grâce à mes équipiers et me placer en bonne position pour lancer mon sprint. Ma saison avait déjà été belle, avec 6 deuxièmes places, mais depuis le Tour d'Autriche je me sentais très bien et je voulais bien faire en Wallonie. Les deux dernières étapes du Tour de Wallonie sont les plus dures et vraiment difficiles pour moi. Nous verrons jour après jour quelles sont mes réelles chances. Je ne sais vraiment pas comment je vais pouvoir assimiler toutes les bosses." Juan Jose Lobato est actuellement deuxième du classement général du Tour de Wallonie à 11 secondes du leader belge Gianni Meersman (Omega Pharma-Quickstep). (Belga)

Juan Jose Lobato, vainqueur au sprint de la 3e étape du Tour de Wallonie lundi à Neufchâteau, est le 10e coureur de l'équipe Movistar à avoir levé les bras cette saison. "La finale de cette étape a été incroyable", a indiqué le coureur espagnol. "On pourrait penser, en voyant mon avantage sur la ligne par rapport à Gianni Meersman, 2e, que ma victoire a été facile mais c'est tout le contraire car j'étais complètement mort. Nous sommes arrivés dans la dernière descente à plus de 70 km/h. Il y a eu beaucoup d'attaques mais j'ai pu conserver mon calme grâce à mes équipiers et me placer en bonne position pour lancer mon sprint. Ma saison avait déjà été belle, avec 6 deuxièmes places, mais depuis le Tour d'Autriche je me sentais très bien et je voulais bien faire en Wallonie. Les deux dernières étapes du Tour de Wallonie sont les plus dures et vraiment difficiles pour moi. Nous verrons jour après jour quelles sont mes réelles chances. Je ne sais vraiment pas comment je vais pouvoir assimiler toutes les bosses." Juan Jose Lobato est actuellement deuxième du classement général du Tour de Wallonie à 11 secondes du leader belge Gianni Meersman (Omega Pharma-Quickstep). (Belga)