Greipel a cette fois montré sa roue arrière à l'Italien Matteo Trentin (Omega Pharma-Quick Step) et à l'Allemand Nikias Arndt (Argos-Shimano), 2-ème et 3-ème devant un autre Italien, Luca Paolini (Katusha), 4-ème, et le Néerlandais Stefan van Dijk (Accent Jobs-Wanty), qui complète le top-5. L'Erythréen Natnael Berhane (Europcar), vainqueur de l'étape de mardi, a terminé avec le groupe et conserve la tête du classement général devant Kevin Seeldraeyers (Astana), 2-ème à 10 secondes. Greipel, dont c'est la 9-ème victoire d'étape depuis 2010 au Tour de Turquie, renforce encore sa position en tête du classement par points. Il s'est imposé sans l'aide de ses équipiers. "Les meilleurs élements de ma rampe de lancement, Adam Hansen, Marcel Sieberg et Jurgen Roelandts ne sont pas là", fait-il en effet remarquer. "Et on a en outre perdu Jonas Van Genechten et Olivier Kaisen. Ce n'est pas dramatique ici, mais j'aurai besoin d'aide au Tour de France, une autre paire de manches. Maintenant je dois quand même souligner le travail de Gert Dockx qui a largement contribué à faire échouer l'échappée du Russe Maxim Belkov (Katusha). La 6-ème étape se disputera vendredi entre Bodrum et Kusadasi, sur un parcours de 179 kilomètres. (Belga)

Greipel a cette fois montré sa roue arrière à l'Italien Matteo Trentin (Omega Pharma-Quick Step) et à l'Allemand Nikias Arndt (Argos-Shimano), 2-ème et 3-ème devant un autre Italien, Luca Paolini (Katusha), 4-ème, et le Néerlandais Stefan van Dijk (Accent Jobs-Wanty), qui complète le top-5. L'Erythréen Natnael Berhane (Europcar), vainqueur de l'étape de mardi, a terminé avec le groupe et conserve la tête du classement général devant Kevin Seeldraeyers (Astana), 2-ème à 10 secondes. Greipel, dont c'est la 9-ème victoire d'étape depuis 2010 au Tour de Turquie, renforce encore sa position en tête du classement par points. Il s'est imposé sans l'aide de ses équipiers. "Les meilleurs élements de ma rampe de lancement, Adam Hansen, Marcel Sieberg et Jurgen Roelandts ne sont pas là", fait-il en effet remarquer. "Et on a en outre perdu Jonas Van Genechten et Olivier Kaisen. Ce n'est pas dramatique ici, mais j'aurai besoin d'aide au Tour de France, une autre paire de manches. Maintenant je dois quand même souligner le travail de Gert Dockx qui a largement contribué à faire échouer l'échappée du Russe Maxim Belkov (Katusha). La 6-ème étape se disputera vendredi entre Bodrum et Kusadasi, sur un parcours de 179 kilomètres. (Belga)