La première étape du Tour de Sardaigne (catégorie 2.1) a été enlevée au sprint par le Slovaque Peter Sagan (Liquigas-Cannondale). Il a devancé au sprint les Italiens Alessandro Ballan (BMC Racing Team) et Daniel Oss (Liquigas-Cannondale).

Disputée sur 138 km entre Obia et Porto Cervo, l'étape du jour a connu comme à l'accoutumée une échappée matinale. Deux coureurs s'étaient extraits du peloton : Will Routley (Spidertech) et Arkimedes Arguelyes (Katusha). Les deux hommes ont compté jusqu'à sept minutes d'avance avant qu'Arguelyes ne prennent les devant mais il a été rejoint avant la ligne d'arrivée. Sagan s'est alors imposé au sprint auquel n'a pas pris part Robbie Mc Ewen.

A 21 ans, le Slovaque s'empare également de la tête du classement général. De bon augure quelques jours avant Paris-Nice, l'épreuve qui avait dévoilé le rapide coureur aux yeux du grand public il y a un an.

Sportfootmagazine.be avec Belga

La première étape du Tour de Sardaigne (catégorie 2.1) a été enlevée au sprint par le Slovaque Peter Sagan (Liquigas-Cannondale). Il a devancé au sprint les Italiens Alessandro Ballan (BMC Racing Team) et Daniel Oss (Liquigas-Cannondale). Disputée sur 138 km entre Obia et Porto Cervo, l'étape du jour a connu comme à l'accoutumée une échappée matinale. Deux coureurs s'étaient extraits du peloton : Will Routley (Spidertech) et Arkimedes Arguelyes (Katusha). Les deux hommes ont compté jusqu'à sept minutes d'avance avant qu'Arguelyes ne prennent les devant mais il a été rejoint avant la ligne d'arrivée. Sagan s'est alors imposé au sprint auquel n'a pas pris part Robbie Mc Ewen. A 21 ans, le Slovaque s'empare également de la tête du classement général. De bon augure quelques jours avant Paris-Nice, l'épreuve qui avait dévoilé le rapide coureur aux yeux du grand public il y a un an. Sportfootmagazine.be avec Belga