Le sprinter de 22 ans a devancé son compatriote Arnaud Démare (FDJ.fr), vainqueur dimanche des Quatre jours de Dunkerque, et le Néerlandais Ramon Sinkeldam (Giant-Shimano). Philippe Gilbert (BMC) a chuté à 7km de la ligne d'arrivée. Il a tout de suite mis en cause le sprinter italien Danilo Napolitano de l'équipe Wanty-Groupe Gobert. "Napolitano roule toujours à 3 cm de votre roue arrière et fait souvent chuter tout le monde, comme ce fut le cas aujourd'hui", a réagi l'ancien champion du monde, qui s'en est néanmoins tiré sans trop de mal avec quelques contusions au coude droit et à l'épaule. "J'ai réussi à passer au-dessus d'un vélo mais je n'ai pas pu éviter un autre coureur entraîné dans la chute", selon Gilbert qui s'est montré très actif sur cette étape d'ouverture, endossant le maillot de leader des Monts. (Belga)

Le sprinter de 22 ans a devancé son compatriote Arnaud Démare (FDJ.fr), vainqueur dimanche des Quatre jours de Dunkerque, et le Néerlandais Ramon Sinkeldam (Giant-Shimano). Philippe Gilbert (BMC) a chuté à 7km de la ligne d'arrivée. Il a tout de suite mis en cause le sprinter italien Danilo Napolitano de l'équipe Wanty-Groupe Gobert. "Napolitano roule toujours à 3 cm de votre roue arrière et fait souvent chuter tout le monde, comme ce fut le cas aujourd'hui", a réagi l'ancien champion du monde, qui s'en est néanmoins tiré sans trop de mal avec quelques contusions au coude droit et à l'épaule. "J'ai réussi à passer au-dessus d'un vélo mais je n'ai pas pu éviter un autre coureur entraîné dans la chute", selon Gilbert qui s'est montré très actif sur cette étape d'ouverture, endossant le maillot de leader des Monts. (Belga)