"Je savais qu'il était possible de gagner du temps mais je ne pensais pas en prendre autant. Aujourd'hui, j'ai fait très attention aux trajectoires, j'ai suivi les conseils de Peter Van Petegem (ancien vainqueur de Paris-Roubaix) qui était avec nous lors de la reconnaissance. Les conditions étaient très différentes. C'était vraiment une étape très difficile. Je n'ai jamais couru Paris-Roubaix, je n'ai pas l'expérience des pavés. Je dois surtout remercier mes équipiers. Jakob (Fuglsang) a été exceptionnel", a dit Nibali. (Belga)

"Je savais qu'il était possible de gagner du temps mais je ne pensais pas en prendre autant. Aujourd'hui, j'ai fait très attention aux trajectoires, j'ai suivi les conseils de Peter Van Petegem (ancien vainqueur de Paris-Roubaix) qui était avec nous lors de la reconnaissance. Les conditions étaient très différentes. C'était vraiment une étape très difficile. Je n'ai jamais couru Paris-Roubaix, je n'ai pas l'expérience des pavés. Je dois surtout remercier mes équipiers. Jakob (Fuglsang) a été exceptionnel", a dit Nibali. (Belga)