"La pression était importante pour moi aujourd'hui", déclare le champion du monde du contre-la-montre sur le site du Tour. "Tout le monde s'attendait à ce que je gagne, alors il fallait être au rendez-vous. Mais pour être honnête, c'est un peu comme ça avant tous les contre-la-montre. Alors avec le temps, j'ai appris à gérer cette pression. D'autant plus qu'après ma victoire à Mulhouse, ce n'était déjà plus tout à fait la même situation. Après la chute de Mark Cavendish dans la première étape, nous étions tous abattus dans l'équipe. Mais nous avons su trouver les forces pour travailler ensemble, en tant qu'équipe, et trouver le moyen d'obtenir des résultats. Au final, je pense que nous pouvons être très fiers des étapes que nous avons remportées". (Belga)

"La pression était importante pour moi aujourd'hui", déclare le champion du monde du contre-la-montre sur le site du Tour. "Tout le monde s'attendait à ce que je gagne, alors il fallait être au rendez-vous. Mais pour être honnête, c'est un peu comme ça avant tous les contre-la-montre. Alors avec le temps, j'ai appris à gérer cette pression. D'autant plus qu'après ma victoire à Mulhouse, ce n'était déjà plus tout à fait la même situation. Après la chute de Mark Cavendish dans la première étape, nous étions tous abattus dans l'équipe. Mais nous avons su trouver les forces pour travailler ensemble, en tant qu'équipe, et trouver le moyen d'obtenir des résultats. Au final, je pense que nous pouvons être très fiers des étapes que nous avons remportées". (Belga)