"J'ai entendu dire qu'il est devenu un meilleur grimpeur. Et bien, il aura l'an prochain l'occasion de faire des étincelles", estime Lucien Van Impe. "Mais ne sous-estimez pas ce Tour de France, qui est assez difficile et délicat. Au début c'est toujours la bagarre. Les sprinters se frottent. N'oubliez pas l'étape de pavés. Soyez certains que tout le monde l'abordera avec de la crainte. C'était déjà le cas de mon temps et cela n'a pas changé. On peut y perdre du temps et aussi voir s'envoler ses chances de victoire. Une fois en montagne, la nervosité s'envole et les coureurs pour le classement final prennent le dessus. Trois hommes doivent se réjouir: Froome, Nibali et Contador sont selon moi les principaux favoris. Ce Tour a été dessiné pour les vrais coureurs de tours." (Belga)

"J'ai entendu dire qu'il est devenu un meilleur grimpeur. Et bien, il aura l'an prochain l'occasion de faire des étincelles", estime Lucien Van Impe. "Mais ne sous-estimez pas ce Tour de France, qui est assez difficile et délicat. Au début c'est toujours la bagarre. Les sprinters se frottent. N'oubliez pas l'étape de pavés. Soyez certains que tout le monde l'abordera avec de la crainte. C'était déjà le cas de mon temps et cela n'a pas changé. On peut y perdre du temps et aussi voir s'envoler ses chances de victoire. Une fois en montagne, la nervosité s'envole et les coureurs pour le classement final prennent le dessus. Trois hommes doivent se réjouir: Froome, Nibali et Contador sont selon moi les principaux favoris. Ce Tour a été dessiné pour les vrais coureurs de tours." (Belga)