La course revient en effet en France après 58 km et aborde les premiers pavés à Gruson (Km 87). Les secteurs, empruntés dans le sens inverse de Paris-Roubaix, s'enchaînent sur les routes de la Pévèle, le plus long étant l'avant-dernier reliant Wandignies-Hamage à Hornaing (3700 m). Les deux tronçons supprimés sont ceux de Mons-en-Pévèle (1.000 m de pavés) et de Beuvry-la-Forêt (1.400 m). Il reste toutefois 13 kilomètres de pavés, tous situés dans la partie finale française de l'étape. Les derniers pavés, à Wallers, sont distants de 6,5 kilomètres de l'arrivée installée sur la route menant à la trouée d'Arenberg. Cette journée, qui s'annonce historique en fonction des conditions climatiques et du parcours, est considérée comme une des étapes clefs de la course par l'ensemble des favoris, entre autres le Britannique Chris Froome, vainqueur de la Grande Boucle 2013, qui s'est blessé aux poignets mardi lors d'une chute. L'Italien Vincenzo Nibali est toujours leader du classement général depuis sa victoire dans l'étape de Sheffield. Il possède un avantage de 2 secondes sur le maillot vert Peter Sagan et 19 autres coureurs, dont l'essentiel des favoris du Tour. (Belga)

La course revient en effet en France après 58 km et aborde les premiers pavés à Gruson (Km 87). Les secteurs, empruntés dans le sens inverse de Paris-Roubaix, s'enchaînent sur les routes de la Pévèle, le plus long étant l'avant-dernier reliant Wandignies-Hamage à Hornaing (3700 m). Les deux tronçons supprimés sont ceux de Mons-en-Pévèle (1.000 m de pavés) et de Beuvry-la-Forêt (1.400 m). Il reste toutefois 13 kilomètres de pavés, tous situés dans la partie finale française de l'étape. Les derniers pavés, à Wallers, sont distants de 6,5 kilomètres de l'arrivée installée sur la route menant à la trouée d'Arenberg. Cette journée, qui s'annonce historique en fonction des conditions climatiques et du parcours, est considérée comme une des étapes clefs de la course par l'ensemble des favoris, entre autres le Britannique Chris Froome, vainqueur de la Grande Boucle 2013, qui s'est blessé aux poignets mardi lors d'une chute. L'Italien Vincenzo Nibali est toujours leader du classement général depuis sa victoire dans l'étape de Sheffield. Il possède un avantage de 2 secondes sur le maillot vert Peter Sagan et 19 autres coureurs, dont l'essentiel des favoris du Tour. (Belga)