Un scanner IRM effectué avant l'opération a révélé que le genou droit de Schleck a été sérieusement endommagé. Les médecins ont diagnostiqué des ruptures dans les ligaments collatéraux et les ligaments croisés du genou droit. De plus, le ménisque est déchiré et une blessure au cartilage est apparue durant l'opération. "Le cartilage derrière la rotule est endommagée, ce qui est le pire et la partie la plus douloureuse de la blessure d'Andy", a déclaré le médecin de l'équipe Andreas Gösele. "Les chirurgiens ont retiré une partie du ménisque et ont opéré par arthroscopie le cartilage endommagé. Il ne peut pas s'appuyer sur son genou pour au moins deux semaines, des béquilles seront nécessaires. Je ne peux pas en dire beaucoup plus concernant sa revalidation." Pour Schleck, cette blessure est un nouveau coup dur dans sa carrière. "Je me sens très mal, en minimisant. Je suis vidé. Mon genou est comme s'il y avait eu une explosion à l'intérieur. Je serai sur des béquilles pendant au moins deux semaines, après on verra. Je ne peux pas demander un tableau de marche, et c'est dur à digérer. Accepter est le premier pas de ma rééducation et je suis en train de travailler à cela. Il y a beaucoup de travail à faire avant d'être de retour, mais je suis habitué à combattre." . (Belga)

Un scanner IRM effectué avant l'opération a révélé que le genou droit de Schleck a été sérieusement endommagé. Les médecins ont diagnostiqué des ruptures dans les ligaments collatéraux et les ligaments croisés du genou droit. De plus, le ménisque est déchiré et une blessure au cartilage est apparue durant l'opération. "Le cartilage derrière la rotule est endommagée, ce qui est le pire et la partie la plus douloureuse de la blessure d'Andy", a déclaré le médecin de l'équipe Andreas Gösele. "Les chirurgiens ont retiré une partie du ménisque et ont opéré par arthroscopie le cartilage endommagé. Il ne peut pas s'appuyer sur son genou pour au moins deux semaines, des béquilles seront nécessaires. Je ne peux pas en dire beaucoup plus concernant sa revalidation." Pour Schleck, cette blessure est un nouveau coup dur dans sa carrière. "Je me sens très mal, en minimisant. Je suis vidé. Mon genou est comme s'il y avait eu une explosion à l'intérieur. Je serai sur des béquilles pendant au moins deux semaines, après on verra. Je ne peux pas demander un tableau de marche, et c'est dur à digérer. Accepter est le premier pas de ma rééducation et je suis en train de travailler à cela. Il y a beaucoup de travail à faire avant d'être de retour, mais je suis habitué à combattre." . (Belga)