"Compte tenu des performances en progression de Chris cette année, notre intention est, comme ça l'est depuis janvier, d'en faire le leader de notre équipe pour le Tour de France", a indiqué Dave Brailsford sur le site internet de Sky. L'annonce de l'équipe britannique intervient alors que le flou persistait sur les rôles attribués aux deux vedettes de l'équipe Sky, le Britannique Bradley Wiggins, vainqueur du Tour 2012 et son coéquipier et compatriote Chris Froome, 2e de l'épreuve. "Depuis le début de la saison, Bradley s'est entraîné spécifiquement pour essayer de gagner le Giro, tandis que Chris s'est concentré sur le Tour. Il est toutefois important de clarifier notre position, voilà pourquoi nous irons sur le Tour avec un seul leader", a précisé Brailsford. Chris Froome, récent vainqueur du Tour de Romandie, avait déclaré fin avril avoir reçu l'assurance d'être leader sur le Tour 2013, en réponse à Bradley Wiggins qui avait suggéré que Sky pourrait avoir "deux leaders pour le Tour lors de la première semaine avant que la hiérarchie ne s'établisse sur la route". La rivalité entre les deux Britanniques était apparue lors du Tour 2012, où Froome avait couru pour Wiggins tout en montrant ouvertement qu'il avait dû "l'attendre" en montagne. (Belga)

"Compte tenu des performances en progression de Chris cette année, notre intention est, comme ça l'est depuis janvier, d'en faire le leader de notre équipe pour le Tour de France", a indiqué Dave Brailsford sur le site internet de Sky. L'annonce de l'équipe britannique intervient alors que le flou persistait sur les rôles attribués aux deux vedettes de l'équipe Sky, le Britannique Bradley Wiggins, vainqueur du Tour 2012 et son coéquipier et compatriote Chris Froome, 2e de l'épreuve. "Depuis le début de la saison, Bradley s'est entraîné spécifiquement pour essayer de gagner le Giro, tandis que Chris s'est concentré sur le Tour. Il est toutefois important de clarifier notre position, voilà pourquoi nous irons sur le Tour avec un seul leader", a précisé Brailsford. Chris Froome, récent vainqueur du Tour de Romandie, avait déclaré fin avril avoir reçu l'assurance d'être leader sur le Tour 2013, en réponse à Bradley Wiggins qui avait suggéré que Sky pourrait avoir "deux leaders pour le Tour lors de la première semaine avant que la hiérarchie ne s'établisse sur la route". La rivalité entre les deux Britanniques était apparue lors du Tour 2012, où Froome avait couru pour Wiggins tout en montrant ouvertement qu'il avait dû "l'attendre" en montagne. (Belga)