Le Luxembourgeois, ancien vainqueur du Tour, en 2010, avait chuté dans l'étape de lundi vers Londres et souffre du genou droit. "Les ligaments et le ménisque sont trop endommagés suite à sa chute dans le final de l'étape d'hier (lundi). Il se rendra à Bâle pour passer des examens et envisager une possible opération", a communiqué son équipe Trek Factory. "Je suis particulièrement déçu. Mon genou est trop abîmé. C'est un coup dur énorme pour moi", a twitté le cadet des frères Schleck. Trois fois sur le podium, Andy Schleck n'avait encore jamais abandonné dans la Grande Boucle. C'est le 3e abandon après celui de Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick.Step) touché à l'épaule dans le sprint lors de la première étape et celui de l'Italien Sacha Modolo (Lampre-Merida), victime d'une infection virale. (Belga)

Le Luxembourgeois, ancien vainqueur du Tour, en 2010, avait chuté dans l'étape de lundi vers Londres et souffre du genou droit. "Les ligaments et le ménisque sont trop endommagés suite à sa chute dans le final de l'étape d'hier (lundi). Il se rendra à Bâle pour passer des examens et envisager une possible opération", a communiqué son équipe Trek Factory. "Je suis particulièrement déçu. Mon genou est trop abîmé. C'est un coup dur énorme pour moi", a twitté le cadet des frères Schleck. Trois fois sur le podium, Andy Schleck n'avait encore jamais abandonné dans la Grande Boucle. C'est le 3e abandon après celui de Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick.Step) touché à l'épaule dans le sprint lors de la première étape et celui de l'Italien Sacha Modolo (Lampre-Merida), victime d'une infection virale. (Belga)