L'homme en forme de la saison Philippe Gilbert pourrait en profiter pour gagner une étape et peut-être s'emparer de la célèbre vareuse jaune. Il ne doit toutefois pas s'attendre à le recevoir sans combattre. Avec une étape initiale en ligne, aucune bonification en cours d'étape ni à l'arrivée, la lutte sera en effet chaude dès samedi au Mont des Allouettes où sera jugée la première arrivée du Tour 2011.

Dimanche, le contre-la-montre par équipes aux Essarts pourrait déjà placer certains coureurs en position privilégiée notamment au classement général. Si la 3e étape, lundi à Redon, semble destinée aux sprinters; le profil de la 4e mardi où le Mûr de Bretagne, long de 2 km et classé en 3e catégorie, accueillera l'arrivée est parfait pour le nouveau champion de Belgique.

Philippe Gilbert n'a jamais remporté d'étape dans le Tour où il revient après trois ans d'absence. De grand espoir du cyclisme en 2008, il est devenu un seigneur de la route. Le nouveau "Cannibale", ose-t-on même prononcer à son encontre. Il n'a pas oublié qu'il est passé tout près de la victoire dans la première étape du Tour 2008, terminant 2e à Plumelec derrière Alejandro Valverde qui le priva aussi du maillot jaune. Valverde ne sera pas là cette année pas plus qu'un autre spécialiste de ces courtes mais éprouvantes arrivées en montée Joaquin Rodriguez.

Gilbert qui est devenu le maître dans ce genre d'exercice devra toutefois compter encore sur les Thomas Voeckler, Jose Joaquin Rojas, Luis Leon Sanchez, Nicki et Chris Sörensen, Alexandre Vinokourov, mais aussi sur Thor Hushovd et Gerald Ciolek tous capables de gagner sur ce genre de profil. A la fin de la première semaine, Philippe Gilbert disposera encore de belles occasions de se mettre en valeur avant d'aborder la haute montagne où il laissera alors les favoris à la victoire finale s'exprimer.

Le Massif central connaîtra deux belles étapes. L'arrivée le 9 juillet à Super-Besse Sancy, 3e catégorie, précédée du Col de la croix Saint-Robert (2e) à 35 km de l'arrivée, et sans doute encore plus le lendemain l'arrivée à Saint-Flour, où la rampe d'arrivée va en surprendre plus d'un, sont taillées pour un attaquant. Philippe Gilbert a réussi à réaliser cette saison deux de ses rêves de coureur: gagner Liège-Bastogne-Liège et devenir champion de Belgique. Gagner une étape du Tour et porter le maillot jaune sont deux autres de ses souhaits. Avec la forme que le Remoucastrien affiche depuis la mi-avril, rien ne lui interdit de les réaliser eux aussi en 2011.

Avec Belga

L'homme en forme de la saison Philippe Gilbert pourrait en profiter pour gagner une étape et peut-être s'emparer de la célèbre vareuse jaune. Il ne doit toutefois pas s'attendre à le recevoir sans combattre. Avec une étape initiale en ligne, aucune bonification en cours d'étape ni à l'arrivée, la lutte sera en effet chaude dès samedi au Mont des Allouettes où sera jugée la première arrivée du Tour 2011. Dimanche, le contre-la-montre par équipes aux Essarts pourrait déjà placer certains coureurs en position privilégiée notamment au classement général. Si la 3e étape, lundi à Redon, semble destinée aux sprinters; le profil de la 4e mardi où le Mûr de Bretagne, long de 2 km et classé en 3e catégorie, accueillera l'arrivée est parfait pour le nouveau champion de Belgique. Philippe Gilbert n'a jamais remporté d'étape dans le Tour où il revient après trois ans d'absence. De grand espoir du cyclisme en 2008, il est devenu un seigneur de la route. Le nouveau "Cannibale", ose-t-on même prononcer à son encontre. Il n'a pas oublié qu'il est passé tout près de la victoire dans la première étape du Tour 2008, terminant 2e à Plumelec derrière Alejandro Valverde qui le priva aussi du maillot jaune. Valverde ne sera pas là cette année pas plus qu'un autre spécialiste de ces courtes mais éprouvantes arrivées en montée Joaquin Rodriguez. Gilbert qui est devenu le maître dans ce genre d'exercice devra toutefois compter encore sur les Thomas Voeckler, Jose Joaquin Rojas, Luis Leon Sanchez, Nicki et Chris Sörensen, Alexandre Vinokourov, mais aussi sur Thor Hushovd et Gerald Ciolek tous capables de gagner sur ce genre de profil. A la fin de la première semaine, Philippe Gilbert disposera encore de belles occasions de se mettre en valeur avant d'aborder la haute montagne où il laissera alors les favoris à la victoire finale s'exprimer. Le Massif central connaîtra deux belles étapes. L'arrivée le 9 juillet à Super-Besse Sancy, 3e catégorie, précédée du Col de la croix Saint-Robert (2e) à 35 km de l'arrivée, et sans doute encore plus le lendemain l'arrivée à Saint-Flour, où la rampe d'arrivée va en surprendre plus d'un, sont taillées pour un attaquant. Philippe Gilbert a réussi à réaliser cette saison deux de ses rêves de coureur: gagner Liège-Bastogne-Liège et devenir champion de Belgique. Gagner une étape du Tour et porter le maillot jaune sont deux autres de ses souhaits. Avec la forme que le Remoucastrien affiche depuis la mi-avril, rien ne lui interdit de les réaliser eux aussi en 2011. Avec Belga