Alberto Contador est en forme et il l'a démontré mercredi sur les pentes du col de Pal. Le triple vainqueur du Tour de France s'est imposé dans l'étape reine de ce Tour de Catalogne. Michele Scarponi (Lampre) et Levi Leipheimer (RadioShack) sont les coureurs qui ont le mieux résisté. Ils terminent à 23 secondes de l'Espagnol. Kevin Seeldraeyers, meilleur Belge, termine treizième à 1:12.

Contador est passé à l'offensive dans les derniers kilomètres de l'ascension finale, le col de Pal. L'Américain Leipheimer est dans un premier temps, parvenu à prendre sa roue avant de devoir lâcher prise face à la supériorité de l'Ibérique. Il termine finalement à 23 secondes en compagnie de Scarponi. Contador a creusé des écarts importants puisque l'Italien Ivan Basso (Liquigas) a perdu 38 secondes et l'Australien Cadel Evans (BMC) en a concédé 50.

"Je ne m'attendais pas à creuser ces écarts", a déclaré Contador.

"Mon équipe a fait un travail extraordinaire dès le premier kilomètre, a-t-il poursuivi. A cinq kilomètres de l'arrivée il restait encore 50 coureurs et je savais que c'était la partie la plus dure, c'est pour cela que j'ai attaqué. Ensuite Leipheimer est arrivé et j'ai attaqué une nouvelle fois".

Au classement général, l'Espagnol endosse le maillot de leader, devançant Leipheimer et Scarponi de 23 secondes. Seeldraeyers est le meilleur Belge, onzième à 1:12.

Contador saura dans quelques heures si la Fédération internationale de cyclisme (UCI) décide de faire appel de la décision de la Fédération espagnole de l'innocenter dans l'affaire de dopage qui le concerne. Il a confié qu'il essayait de "se concentrer sur la course".

"Evidemment ce n'est pas comme si rien ne se passait mais je le gère assez bien", a-t-il expliqué.

Sportfootmagazine.be avec Belga

Alberto Contador est en forme et il l'a démontré mercredi sur les pentes du col de Pal. Le triple vainqueur du Tour de France s'est imposé dans l'étape reine de ce Tour de Catalogne. Michele Scarponi (Lampre) et Levi Leipheimer (RadioShack) sont les coureurs qui ont le mieux résisté. Ils terminent à 23 secondes de l'Espagnol. Kevin Seeldraeyers, meilleur Belge, termine treizième à 1:12. Contador est passé à l'offensive dans les derniers kilomètres de l'ascension finale, le col de Pal. L'Américain Leipheimer est dans un premier temps, parvenu à prendre sa roue avant de devoir lâcher prise face à la supériorité de l'Ibérique. Il termine finalement à 23 secondes en compagnie de Scarponi. Contador a creusé des écarts importants puisque l'Italien Ivan Basso (Liquigas) a perdu 38 secondes et l'Australien Cadel Evans (BMC) en a concédé 50. "Je ne m'attendais pas à creuser ces écarts", a déclaré Contador. "Mon équipe a fait un travail extraordinaire dès le premier kilomètre, a-t-il poursuivi. A cinq kilomètres de l'arrivée il restait encore 50 coureurs et je savais que c'était la partie la plus dure, c'est pour cela que j'ai attaqué. Ensuite Leipheimer est arrivé et j'ai attaqué une nouvelle fois". Au classement général, l'Espagnol endosse le maillot de leader, devançant Leipheimer et Scarponi de 23 secondes. Seeldraeyers est le meilleur Belge, onzième à 1:12. Contador saura dans quelques heures si la Fédération internationale de cyclisme (UCI) décide de faire appel de la décision de la Fédération espagnole de l'innocenter dans l'affaire de dopage qui le concerne. Il a confié qu'il essayait de "se concentrer sur la course". "Evidemment ce n'est pas comme si rien ne se passait mais je le gère assez bien", a-t-il expliqué. Sportfootmagazine.be avec Belga