Martens s'est imposé au sprint devant l'Italien Francesco Gavazzi et Greg Van Avermaet tandis que Martin terminait confortablement au sein du peloton. Même si l'étape était accidentée (avec plusieurs ascensions, dont deux fois le Mur de Huy) et permettait de nombreuses échappées, Martin n'a jamais été inquiété. L'Allemand défendait un avantage de 16 secondes sur son dauphin, le Néerlandais Tom Dumoulin. Bien soutenu par une impressionnante équipe Omega Pharma (avec Boonen, Terpstra, Steegmans, Meersman et Bakelants notamment), Martin a contrôlé la course. Philippe Gilbert, qui a terminé 6e du sprint final, a bouclé l'épreuve en 4e position, à 38 secondes du leader, se contentant du maillot bleu du classement par points. C'est le troisième succès en trois ans de Martin. Comme lors des deux précédentes éditions, le champion du monde du contre-la-montre a fait la différence lors de l'étape contre le chrono. . (Belga)

Martens s'est imposé au sprint devant l'Italien Francesco Gavazzi et Greg Van Avermaet tandis que Martin terminait confortablement au sein du peloton. Même si l'étape était accidentée (avec plusieurs ascensions, dont deux fois le Mur de Huy) et permettait de nombreuses échappées, Martin n'a jamais été inquiété. L'Allemand défendait un avantage de 16 secondes sur son dauphin, le Néerlandais Tom Dumoulin. Bien soutenu par une impressionnante équipe Omega Pharma (avec Boonen, Terpstra, Steegmans, Meersman et Bakelants notamment), Martin a contrôlé la course. Philippe Gilbert, qui a terminé 6e du sprint final, a bouclé l'épreuve en 4e position, à 38 secondes du leader, se contentant du maillot bleu du classement par points. C'est le troisième succès en trois ans de Martin. Comme lors des deux précédentes éditions, le champion du monde du contre-la-montre a fait la différence lors de l'étape contre le chrono. . (Belga)