Cavendish s'est imposé devant le Français Nacer Bouhanni et le Slovène Luka Mezgec. Il s'agit aussi de la 100e victoire déjà de la carrière du Britannique. L'Italien Vincenzo Nibali (Astana) a conservé le maillot rose de leader après cette étape qui a vu le Britannique Bradley Wiggins, vainqueur du Tour de France, souffrant, être distancé une nouvelle fois par ses adversaires. Il perd environ 3 minutes et demie sur ses principaux concurrents à l'issue de la plus courte étape de ce Giro. L'échappée du jour, composée du Russe Maxim Belkov, de l'Italien Fabio Felline, du Néerlandais Maurits Lammertink et de Bert de Backer, rejoints ensuite par l'Italien Marco Marcato, a pris forme dès le 9e kilomètre. Fait notable, les cinq coureurs ont glissé au même endroit (Km 26), dans une descente transformée en patinoire. Quatre ont chuté et De Backer a fait un tout-droit. Mais tous ont pu repartir sans attendre. Les échappés ont été rejoints dans les tout derniers hectomètres après une course-poursuite indécise menée par le premier peloton. Vendredi, la 13e étape, la plus longue, conduira le peloton de Busseto à Cherasco, sur 254 km. (Belga)

Cavendish s'est imposé devant le Français Nacer Bouhanni et le Slovène Luka Mezgec. Il s'agit aussi de la 100e victoire déjà de la carrière du Britannique. L'Italien Vincenzo Nibali (Astana) a conservé le maillot rose de leader après cette étape qui a vu le Britannique Bradley Wiggins, vainqueur du Tour de France, souffrant, être distancé une nouvelle fois par ses adversaires. Il perd environ 3 minutes et demie sur ses principaux concurrents à l'issue de la plus courte étape de ce Giro. L'échappée du jour, composée du Russe Maxim Belkov, de l'Italien Fabio Felline, du Néerlandais Maurits Lammertink et de Bert de Backer, rejoints ensuite par l'Italien Marco Marcato, a pris forme dès le 9e kilomètre. Fait notable, les cinq coureurs ont glissé au même endroit (Km 26), dans une descente transformée en patinoire. Quatre ont chuté et De Backer a fait un tout-droit. Mais tous ont pu repartir sans attendre. Les échappés ont été rejoints dans les tout derniers hectomètres après une course-poursuite indécise menée par le premier peloton. Vendredi, la 13e étape, la plus longue, conduira le peloton de Busseto à Cherasco, sur 254 km. (Belga)