"Mauvaise journée, la cicatrisation des plaies pose problème, je ne sais pas quand je pourrai remonter sur un vélo. Au revoir la Vuelta", avait tweeté Contador. "Alberto sait que ce sera difficile, mais attendons et voyons", a précisé Riis. "Il a eu une mauvaise journée. Ses blessures ne guérissent pas comme il le veut. Il est donc pessimiste. Je comprends cela. Attendons encore une semaine pour réévaluer la situation. Il a encore une longue route à parcourir. Je ne veux pas spéculer quant à sa participation ou non. Au final, ce sera la décision d'Alberto. Il sent son corps. Il a eu une mauvaise journée, mais d'ici quelques jours, tout ira peut-être mieux. Nous attendons. Nous n'allons prendre aucun risque avec lui et j'espère qu'il pourra encore participer à des courses cette année", a ajouté Riis. Le Danois s'est montré extrêmement satisfait de la troisième victoire de Tinkoff-Saxo au Tour. Après l'abandon de Contador, le Polonais Rafal Majka (deux étapes et le maillot à pois) et l'Australien Michael Rogers ont redonné le sourire à Riis. . (Belga)

"Mauvaise journée, la cicatrisation des plaies pose problème, je ne sais pas quand je pourrai remonter sur un vélo. Au revoir la Vuelta", avait tweeté Contador. "Alberto sait que ce sera difficile, mais attendons et voyons", a précisé Riis. "Il a eu une mauvaise journée. Ses blessures ne guérissent pas comme il le veut. Il est donc pessimiste. Je comprends cela. Attendons encore une semaine pour réévaluer la situation. Il a encore une longue route à parcourir. Je ne veux pas spéculer quant à sa participation ou non. Au final, ce sera la décision d'Alberto. Il sent son corps. Il a eu une mauvaise journée, mais d'ici quelques jours, tout ira peut-être mieux. Nous attendons. Nous n'allons prendre aucun risque avec lui et j'espère qu'il pourra encore participer à des courses cette année", a ajouté Riis. Le Danois s'est montré extrêmement satisfait de la troisième victoire de Tinkoff-Saxo au Tour. Après l'abandon de Contador, le Polonais Rafal Majka (deux étapes et le maillot à pois) et l'Australien Michael Rogers ont redonné le sourire à Riis. . (Belga)