Lors de cette dernière séance consacrée à la réforme, trois options étaient toujours sur la table des négociations entre les "grands" du G4, les "petits" du G11 et le Standard: garder la formule actuelle (à seize avec play-offs), porter le nombre d'équipes à dix-huit (avec play-offs), ou revenir au système d'avant la réforme (à dix-huit sans play-offs).

Mais aucune de ces possibilités n'est ressortie du lot. On ne sait donc toujours pas comment se jouera le championnat l'année prochaine, mais on ne sait pas non plus, et c'est plus grave encore, qui descendra et comment.

Le directeur général d'Anderlecht, Herman Van Holsbeeck n'était pas heureux à l'issue de la réunion de la Pro League. Pour lui, le championnat est "dans une impasse totale". Le G4 était prêt à donner une compensation financière de 2,2 millions d'euros pour les plus "petits" clubs et d'un parachute de 750.000 euros pour les clubs descendants. Mais selon le manager des Mauves, la peur de descendre est tellement grande, que les "petits" clubs s'accrochent à une compétition à 18. Herman Van Holsbeeck rajoute : "C'est une catastrophe pour notre football. Espérons que le bon sens l'emporte et qu'on arrive à un consensus. Je m'attends à ce qu'on négocie en coulisse les jours qui viennent. Une étude avait auparavant indiqué qu'un retour à une compétition à 18 clubs était la pire solution."

Avec Belga

Lors de cette dernière séance consacrée à la réforme, trois options étaient toujours sur la table des négociations entre les "grands" du G4, les "petits" du G11 et le Standard: garder la formule actuelle (à seize avec play-offs), porter le nombre d'équipes à dix-huit (avec play-offs), ou revenir au système d'avant la réforme (à dix-huit sans play-offs). Mais aucune de ces possibilités n'est ressortie du lot. On ne sait donc toujours pas comment se jouera le championnat l'année prochaine, mais on ne sait pas non plus, et c'est plus grave encore, qui descendra et comment. Le directeur général d'Anderlecht, Herman Van Holsbeeck n'était pas heureux à l'issue de la réunion de la Pro League. Pour lui, le championnat est "dans une impasse totale". Le G4 était prêt à donner une compensation financière de 2,2 millions d'euros pour les plus "petits" clubs et d'un parachute de 750.000 euros pour les clubs descendants. Mais selon le manager des Mauves, la peur de descendre est tellement grande, que les "petits" clubs s'accrochent à une compétition à 18. Herman Van Holsbeeck rajoute : "C'est une catastrophe pour notre football. Espérons que le bon sens l'emporte et qu'on arrive à un consensus. Je m'attends à ce qu'on négocie en coulisse les jours qui viennent. Une étude avait auparavant indiqué qu'un retour à une compétition à 18 clubs était la pire solution." Avec Belga