"Tu vas voir Villas-Boas", a dû se dire Lukaku en montant au jeu face à son ancien coach de Chelsea, désormais à Tottenham, qui ne lui a jamais vraiment donné sa chance la saison dernière. Subjugué par la prestation du jeune Belge, l'entraîneur portugais des Spurs n'a pu que concéder que Romelu "était prêt pour la Premier League". Ces déclarations, faites à Sport 1 et reprises par la DH, prouvent l'état de forme actuel du Supersub de WBA.

Véritable déclencheur des hostilités samedi, l'attaquant belge ne restera probablement pas éternellement sur le banc. En attendant, il prend ses marques avec 25 minutes de jeu par match pour le plus grand bonheur de son coach Steve Clarke. "C'est bien de pouvoir se tourner vers le banc et d'avoir des joueurs qui ont un impact sur le match", a-t-il expliqué au micro de Sport 1. "Romelu en fait partie. Je suis très content de lui."

Monté à la 63e minute en lieu et place de Shane Long, le Belge a eu un fort impact sur le jeu, se créant même deux belles occasions, sauvées de justesse par Brad Friedel et Jan Verthongen. Pour le reste, il aura fait parler sa puissance et sa vitesse, déstabilisant la défense de Tottenham.

Sportfootmagazine.be

"Tu vas voir Villas-Boas", a dû se dire Lukaku en montant au jeu face à son ancien coach de Chelsea, désormais à Tottenham, qui ne lui a jamais vraiment donné sa chance la saison dernière. Subjugué par la prestation du jeune Belge, l'entraîneur portugais des Spurs n'a pu que concéder que Romelu "était prêt pour la Premier League". Ces déclarations, faites à Sport 1 et reprises par la DH, prouvent l'état de forme actuel du Supersub de WBA. Véritable déclencheur des hostilités samedi, l'attaquant belge ne restera probablement pas éternellement sur le banc. En attendant, il prend ses marques avec 25 minutes de jeu par match pour le plus grand bonheur de son coach Steve Clarke. "C'est bien de pouvoir se tourner vers le banc et d'avoir des joueurs qui ont un impact sur le match", a-t-il expliqué au micro de Sport 1. "Romelu en fait partie. Je suis très content de lui." Monté à la 63e minute en lieu et place de Shane Long, le Belge a eu un fort impact sur le jeu, se créant même deux belles occasions, sauvées de justesse par Brad Friedel et Jan Verthongen. Pour le reste, il aura fait parler sa puissance et sa vitesse, déstabilisant la défense de Tottenham. Sportfootmagazine.be