La rencontre de la première journée du Championnat d'Angleterre de football entre Tottenham et Everton, prévue samedi à 16h00 (belges), a été reportée en raison des récentes violences urbaines à Londres, a annoncé ce jeudi Richard Scudamore, le patron de la Ligue anglaise de football. Tottenham, dans le nord de Londres, a été le théâtre de violentes émeutes ces jours derniers.

Par contre, les neuf autres matches de la première journée du Championnat d'Angleterre auront bien lieu ce week-end, selon un communiqué de la Ligue anglaise.

Cette décision a été prise aujourd'hui sur avis de la police, à l'issue d'une réunion des directeurs de la première division de football, leurs homologues des 2e, 3e et 4e divisions et de la police. "Nous respectons la décision de la police", a indiqué Richard Scudamore.

En raison des émeutes qui sévissent dans la capitale depuis samedi, le match amical Angleterre-Pays-Bas, prévu mercredi dernier à Wembley, avait été annulé, tout comme celui entre le Ghana et le Nigeria, programmé mardi à Watford.

Enfin, quatre rencontres du 1er tour de la Coupe de la Ligue mardi à Londres (West Ham, Charlton et Crystal Palace) et à Bristol avaient également été reportées.

La nuit dernière a été calme en Grande-Bretagne pour la première fois depuis le début des violences ce week-end dans le pays, où un important dispositif policier et la pluie dans plusieurs villes semblent avoir dissuadé les émeutiers de faire régner la terreur une cinquième nuit de suite.

Plus d'un millier de personnes ont été arrêtées en Grande-Bretagne depuis samedi. A Londres seule, 888 personnes ont été interpellées et 371 inculpées, selon le dernier bilan communiqué jeudi par Scotland Yard.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

La rencontre de la première journée du Championnat d'Angleterre de football entre Tottenham et Everton, prévue samedi à 16h00 (belges), a été reportée en raison des récentes violences urbaines à Londres, a annoncé ce jeudi Richard Scudamore, le patron de la Ligue anglaise de football. Tottenham, dans le nord de Londres, a été le théâtre de violentes émeutes ces jours derniers. Par contre, les neuf autres matches de la première journée du Championnat d'Angleterre auront bien lieu ce week-end, selon un communiqué de la Ligue anglaise. Cette décision a été prise aujourd'hui sur avis de la police, à l'issue d'une réunion des directeurs de la première division de football, leurs homologues des 2e, 3e et 4e divisions et de la police. "Nous respectons la décision de la police", a indiqué Richard Scudamore. En raison des émeutes qui sévissent dans la capitale depuis samedi, le match amical Angleterre-Pays-Bas, prévu mercredi dernier à Wembley, avait été annulé, tout comme celui entre le Ghana et le Nigeria, programmé mardi à Watford. Enfin, quatre rencontres du 1er tour de la Coupe de la Ligue mardi à Londres (West Ham, Charlton et Crystal Palace) et à Bristol avaient également été reportées. La nuit dernière a été calme en Grande-Bretagne pour la première fois depuis le début des violences ce week-end dans le pays, où un important dispositif policier et la pluie dans plusieurs villes semblent avoir dissuadé les émeutiers de faire régner la terreur une cinquième nuit de suite. Plus d'un millier de personnes ont été arrêtées en Grande-Bretagne depuis samedi. A Londres seule, 888 personnes ont été interpellées et 371 inculpées, selon le dernier bilan communiqué jeudi par Scotland Yard. Sportfootmagazine.be, avec Belga