Exempté du premier tour, il a du reste bien entamé son tournoi par une facile victoire contre l'Egyptien Ramadan Darwish (IJF 24) auquel il a infligé un ippon après moins d'une minute trente, au second tour. A l'image de son adversaire suédois Martin Pacek, Nikiforov n'a ensuite pas réussi à marquer le moindre point au 3-ème tour, que le n°8 mondial a néanmoins franchi à la faveur du décompte des pénalités (une contre deux). Nikiforov était le dernier espoir belge à ces mondiaux dont Ilse Heylen (-52), Jasper Lefevere (-66), Dirk Van Tichelt (-73) et Joachim Bottieau (-81) reviennent également sans médaille autour du cou. Ils ont tous échoué au 2-ème tour, à l'exception de Dirk Van Tichelt, 7-ème. (Belga)

Exempté du premier tour, il a du reste bien entamé son tournoi par une facile victoire contre l'Egyptien Ramadan Darwish (IJF 24) auquel il a infligé un ippon après moins d'une minute trente, au second tour. A l'image de son adversaire suédois Martin Pacek, Nikiforov n'a ensuite pas réussi à marquer le moindre point au 3-ème tour, que le n°8 mondial a néanmoins franchi à la faveur du décompte des pénalités (une contre deux). Nikiforov était le dernier espoir belge à ces mondiaux dont Ilse Heylen (-52), Jasper Lefevere (-66), Dirk Van Tichelt (-73) et Joachim Bottieau (-81) reviennent également sans médaille autour du cou. Ils ont tous échoué au 2-ème tour, à l'exception de Dirk Van Tichelt, 7-ème. (Belga)