Fabian Cancellara reste l'homme le plus fort du peloton dans l'exercice en solitaire. Le Suisse l'a encore prouvé mardi lors de la dernière étape de Tirreno-Adriatico, un contre-la-montre de 9,3 km disputé dans les rues de San Benedetto del Tronto. Le coureur de l'équipe Léopard-Trek s'est imposé avec neuf secondes d'avance sur le Néerlandais Lars Boom (Rabobank) et 19 sur l'Italien Adriano Malori (Lampre). Sébastien Rosseler, premier Belge, a pris la septième place à 24 secondes du Suisse.

Au classement général, Cadel Evans (BMC) a conservé la première place qu'il avait confortée lundi en remportant la sixième étape. L'Australien remporte donc ce Tirreno-Adriatico 2011 avec 11 secondes d'avance sur le Néerlandais Robert Gesink (Rabobank). Les Italiens Michele Scarponi (Lampre) et Ivan Basso (Liquigas) terminent respectivement troisième et quatrième avec 15 et 24 secondes de retard. Philippe Gilbert, qui a bouclé l'épreuve du jour en 55 secondes de plus que Cancellara, perd deux places au général et termine neuvième, à 27 secondes de son ancien coéquipier Evans.

Sportfootmagazine.be avec Belga

Fabian Cancellara reste l'homme le plus fort du peloton dans l'exercice en solitaire. Le Suisse l'a encore prouvé mardi lors de la dernière étape de Tirreno-Adriatico, un contre-la-montre de 9,3 km disputé dans les rues de San Benedetto del Tronto. Le coureur de l'équipe Léopard-Trek s'est imposé avec neuf secondes d'avance sur le Néerlandais Lars Boom (Rabobank) et 19 sur l'Italien Adriano Malori (Lampre). Sébastien Rosseler, premier Belge, a pris la septième place à 24 secondes du Suisse. Au classement général, Cadel Evans (BMC) a conservé la première place qu'il avait confortée lundi en remportant la sixième étape. L'Australien remporte donc ce Tirreno-Adriatico 2011 avec 11 secondes d'avance sur le Néerlandais Robert Gesink (Rabobank). Les Italiens Michele Scarponi (Lampre) et Ivan Basso (Liquigas) terminent respectivement troisième et quatrième avec 15 et 24 secondes de retard. Philippe Gilbert, qui a bouclé l'épreuve du jour en 55 secondes de plus que Cancellara, perd deux places au général et termine neuvième, à 27 secondes de son ancien coéquipier Evans. Sportfootmagazine.be avec Belga