"Je suis très content de cette victoire", a expliqué le coureur italien sur le site de son équipe. "C'est une victoire tout entière pour Kristof Goddaert. Penser à lui nous donne la force de pouvoir faire quelque chose en plus. Ce sont des moments difficiles pour les coéquipiers, les dirigeants, pour tout le monde. Et c'est un beau cadeau de continuer comme ça, de courir tous ensemble pour lui et d'aller chercher des résultats comme ça". Matteo Pelucchi a surpris les favoris à l'arrivé de la 2e étape de Tirreno-Adriatico, jeudi, devançant à l'arrivée à Cascina le Français Arnaud Démarre, 2e, et l'Allemand André Greipel (Lotto-Belisol), 3e, notamment. (Belga)

"Je suis très content de cette victoire", a expliqué le coureur italien sur le site de son équipe. "C'est une victoire tout entière pour Kristof Goddaert. Penser à lui nous donne la force de pouvoir faire quelque chose en plus. Ce sont des moments difficiles pour les coéquipiers, les dirigeants, pour tout le monde. Et c'est un beau cadeau de continuer comme ça, de courir tous ensemble pour lui et d'aller chercher des résultats comme ça". Matteo Pelucchi a surpris les favoris à l'arrivé de la 2e étape de Tirreno-Adriatico, jeudi, devançant à l'arrivée à Cascina le Français Arnaud Démarre, 2e, et l'Allemand André Greipel (Lotto-Belisol), 3e, notamment. (Belga)