L'Italie réussit bien à Tyler Farrar (Garmin-Cervélo). Déjà vainqueur d'une étape de Tirreno-Adriatico en 2009 et de deux étapes sur le Giro l'an dernier, l'Américain s'est à nouveau imposé jeudi dans la deuxième étape de la course des deux mers. Remarquablement emmené par Thor Hushovd, Farrar s'est montré le plus rapide face à Alessandro Petacchi (Lampre) et Juan José Haedo (Saxo Bank).

Vouée à se terminer par un sprint massif, l'étape a tout de même été marquée par l'échappée de trois hommes : le Belge Olivier Kaisen (Omega Pharma-Lotto), Leonardo Giordani (Farnese) et Lloren Aramedia (Euskaltel). Servant traditionnellement d'indicateur en vue de Milan San Remo, cette deuxième étape de Tirreno-Adriatico a été riche en enseignement. Mark Cavendish et Tom Boonen, tout deux distancés lors des ascensions, ne sont pas encore prêts contrairement à Farrar, Petacchi, Haedo et Renshaw. A noter encore, la belle sixième place du Belge Greg Van Avermaet (BMC).

Au général, Farrar est désormais en tête avec 1 seconde d'avance sur les six coureurs de la Rabobank, vainqueurs du contre-la-montre par équipe mercredi.

Vendredi, la troisième étape reliant Terranuova Bracciolini à Pérouse (189 km) sera encore une fois taillée pour les sprinteurs.

Sportfootmagazine.be avec Belga

L'Italie réussit bien à Tyler Farrar (Garmin-Cervélo). Déjà vainqueur d'une étape de Tirreno-Adriatico en 2009 et de deux étapes sur le Giro l'an dernier, l'Américain s'est à nouveau imposé jeudi dans la deuxième étape de la course des deux mers. Remarquablement emmené par Thor Hushovd, Farrar s'est montré le plus rapide face à Alessandro Petacchi (Lampre) et Juan José Haedo (Saxo Bank). Vouée à se terminer par un sprint massif, l'étape a tout de même été marquée par l'échappée de trois hommes : le Belge Olivier Kaisen (Omega Pharma-Lotto), Leonardo Giordani (Farnese) et Lloren Aramedia (Euskaltel). Servant traditionnellement d'indicateur en vue de Milan San Remo, cette deuxième étape de Tirreno-Adriatico a été riche en enseignement. Mark Cavendish et Tom Boonen, tout deux distancés lors des ascensions, ne sont pas encore prêts contrairement à Farrar, Petacchi, Haedo et Renshaw. A noter encore, la belle sixième place du Belge Greg Van Avermaet (BMC). Au général, Farrar est désormais en tête avec 1 seconde d'avance sur les six coureurs de la Rabobank, vainqueurs du contre-la-montre par équipe mercredi. Vendredi, la troisième étape reliant Terranuova Bracciolini à Pérouse (189 km) sera encore une fois taillée pour les sprinteurs. Sportfootmagazine.be avec Belga