Woods a lui rendu une carte de 71, en-deçà de son rendement lors des trois premiers tours, mais a conservé avec un total de 269 (19 coups sous le par) deux coups d'avance sur compatriote Steven Stricker, 2e à deux longueurs (271). La troisième place est partagée par le Nord-Irlandais Graeme McDowell, l'Américain Phil Mickelson, l'Espagnol Sergio Garcia et l'Australien Adam Scott (274). Le "Tigre" compte désormais quatre victoires sur le parcours du Blue Monster de Doral et affiche à son palmarès 18 titres dans le Championnat PGA/EPGA, catégorie de tournois la mieux doté derrière ceux du Grand Chelem. Woods, dont le dernier succès dans un tournoi majeur remonte à 2008 (US Open), abordera dans de bonnes dispositions en avril le Masters d'Augusta où il tentera d'ajouter un 15e titre du Grand Chelem à son palmarès. Le N.1 mondial, le Nord-Irlandais Rory McIllroy, s'est enfin montré digne de son statut en terminant à la 8e place grâce à une carte de 65 qui l'a fait progresser de 22 places (278). . (TED)

Woods a lui rendu une carte de 71, en-deçà de son rendement lors des trois premiers tours, mais a conservé avec un total de 269 (19 coups sous le par) deux coups d'avance sur compatriote Steven Stricker, 2e à deux longueurs (271). La troisième place est partagée par le Nord-Irlandais Graeme McDowell, l'Américain Phil Mickelson, l'Espagnol Sergio Garcia et l'Australien Adam Scott (274). Le "Tigre" compte désormais quatre victoires sur le parcours du Blue Monster de Doral et affiche à son palmarès 18 titres dans le Championnat PGA/EPGA, catégorie de tournois la mieux doté derrière ceux du Grand Chelem. Woods, dont le dernier succès dans un tournoi majeur remonte à 2008 (US Open), abordera dans de bonnes dispositions en avril le Masters d'Augusta où il tentera d'ajouter un 15e titre du Grand Chelem à son palmarès. Le N.1 mondial, le Nord-Irlandais Rory McIllroy, s'est enfin montré digne de son statut en terminant à la 8e place grâce à une carte de 65 qui l'a fait progresser de 22 places (278). . (TED)