Thorgan Hazard a connu un début de match timoré face à Marseille, avant d'entrer progressivement dans la partie et de tenter quelques gestes qui rappellent ceux de son aîné, comme un petit pont, une talonnade ou une passe aveugle. "Ce ne sont pas des gestes à la Eden, mais des gestes à la Thorgan", précise son père, Thierry Hazard.

"Eden et lui sont deux joueurs différents", estime Marc Van Geersom, l'entraîneur des équipes nationales de jeunes. "Thorgan doit grandir à son rythme. Il prendra peut-être un peu plus de temps pour percer, mais il y parviendra aussi."

Thorgan a joué 90 minutes au stade Vélodrome, mais n'a pu empêcher son équipe de s'incliner 4-0.

Daniel Devos, Sport/Foot Magazine

Thorgan Hazard a connu un début de match timoré face à Marseille, avant d'entrer progressivement dans la partie et de tenter quelques gestes qui rappellent ceux de son aîné, comme un petit pont, une talonnade ou une passe aveugle. "Ce ne sont pas des gestes à la Eden, mais des gestes à la Thorgan", précise son père, Thierry Hazard. "Eden et lui sont deux joueurs différents", estime Marc Van Geersom, l'entraîneur des équipes nationales de jeunes. "Thorgan doit grandir à son rythme. Il prendra peut-être un peu plus de temps pour percer, mais il y parviendra aussi." Thorgan a joué 90 minutes au stade Vélodrome, mais n'a pu empêcher son équipe de s'incliner 4-0. Daniel Devos, Sport/Foot Magazine