Parfois critiqué par des papes du paysage médiatique francophone, Benoît Thans est apprécié en Flandre pour la qualité de ses analyses techniques toujours équilibrées. Son passé de joueur de D1 constitue un bagage important.

Le Laatste Nieuws, le plus grand quotidien du pays, a réservé ce vendredi une page au "plus intelligent des analystes de Wallonie" (c'est écrit dans le titre de l'article). Avant Standard-Anderlecht de demain soir, ses commentaires - il fut le seul à affirmer que les Rouches termineraient les play-offs invaincus - sont intéressants. Morceaux choisis : "La défense du Standard ne commet plus d'erreurs depuis l'arrivée de Kanu. Axel Witsel évolue plus haut et n'a jamais aussi bien joué. Personne ne connaissait Camara mais, grâce à lui, le Standard peut se passer de Steven Defour.

Le Standard n'a pas 11 titulaires mais 16 ou 17. Cette équipe a retrouvé le plaisir de jouer mais les plays-offs seront un rien trop courts pour le titre." "Anderlecht a eu trop de blessés et Mbark Boussoufa est parti au mauvais moment. Ariel Jacobs fait ce qu'il peut avec cet effectif ; Anderlecht est à sa place." "Si le Standard ne parle pas du titre, c'est par superstition" "Lucien D'Onofrio est un dirigeant charismatique et toute la Wallonie fait bloc derrière le Standard dont la solitude en D1 n'est pas une bonne chose : chaque province wallonne devrait avoir un club en D1" "Axel Witsel a atteint tous ses objectifs en Belgique. L'heure du départ vers un grand championnat est arrivée." A propos de Witsel, il est de plus question d'un transfert à l'AC Milan.

Pierre Bilic

Parfois critiqué par des papes du paysage médiatique francophone, Benoît Thans est apprécié en Flandre pour la qualité de ses analyses techniques toujours équilibrées. Son passé de joueur de D1 constitue un bagage important. Le Laatste Nieuws, le plus grand quotidien du pays, a réservé ce vendredi une page au "plus intelligent des analystes de Wallonie" (c'est écrit dans le titre de l'article). Avant Standard-Anderlecht de demain soir, ses commentaires - il fut le seul à affirmer que les Rouches termineraient les play-offs invaincus - sont intéressants. Morceaux choisis : "La défense du Standard ne commet plus d'erreurs depuis l'arrivée de Kanu. Axel Witsel évolue plus haut et n'a jamais aussi bien joué. Personne ne connaissait Camara mais, grâce à lui, le Standard peut se passer de Steven Defour. Le Standard n'a pas 11 titulaires mais 16 ou 17. Cette équipe a retrouvé le plaisir de jouer mais les plays-offs seront un rien trop courts pour le titre." "Anderlecht a eu trop de blessés et Mbark Boussoufa est parti au mauvais moment. Ariel Jacobs fait ce qu'il peut avec cet effectif ; Anderlecht est à sa place." "Si le Standard ne parle pas du titre, c'est par superstition" "Lucien D'Onofrio est un dirigeant charismatique et toute la Wallonie fait bloc derrière le Standard dont la solitude en D1 n'est pas une bonne chose : chaque province wallonne devrait avoir un club en D1" "Axel Witsel a atteint tous ses objectifs en Belgique. L'heure du départ vers un grand championnat est arrivée." A propos de Witsel, il est de plus question d'un transfert à l'AC Milan. Pierre Bilic