En demi-finale, Yanina Wickmayer a éliminé en trois manches 6-4, 1-6 et 7-6 (7/3) et 1h48 de jeu l'Allemande Mona Barthel (WTA 39/N.8). "Le vent était très fort" a expliqué la numéro 1 belge. "Quand elle servait moins, la balle était portée par le vent. du coup, son service était difficile à lire. Avec ce vent violent, ce n'était pas évident de trouver le bon rythme. Mais je pense qu'elle a eu aussi du mal. Le soleil aussi frappait fort, parfois nous ne voyions plus rien." Barthel a notamment commis deux double fautes dans le jeu décisif ouvrant ainsi la porte de qualification à la nouvelle protégée du coach Vladimir Platenk.

Radwanska, première tête de série, a battu de son côté l'Américaine Jamie Hampton (WTA-70) 7-6 (7/4) et 7-6 (7/3).

De bons souvenirs Wickmayer a de bons souvenirs à Auckland. Elle y a décroché son troisième et dernier titre WTA en 2010 en battant l'Italienne Flavia Pennetta (WTA-46) 6-3 et 6-2. Elle avait atteint la finale un an plus tard sans parvenir à l'emporter contre la Hongroise Greta Arn (WTA114) qui l'avait battue 6-3, 6-3. Notre compatriote a été éliminée au deuxième tour en 2012.

Elle a gagné ses deux premiers titres en 2009 à Estoril et Linz et fut finaliste à cinq reprises: en 2008 à Birmingham, en 2009 à Rosmalen, en 2011 à Auckland et en 2012 à Hobart et Bad Gastein.

Wickmayer a déjà rencontré à deux reprises l'aînée des soeurs Radwanska. Elle s'est imposée 1-6, 7-6 (8/6) et 7-5 dans le groupe mondial II de la Fed Cup en 2010 à Bydgoszcz. Wicky a ensuite été battue en 2011 au 2e tour à Roland-Garros sur un double 6-4.

Finaliste l'an dernier à Wimbledon, Radwanska compte dix titres WTA à son palmarès.

En demi-finale, Yanina Wickmayer a éliminé en trois manches 6-4, 1-6 et 7-6 (7/3) et 1h48 de jeu l'Allemande Mona Barthel (WTA 39/N.8). "Le vent était très fort" a expliqué la numéro 1 belge. "Quand elle servait moins, la balle était portée par le vent. du coup, son service était difficile à lire. Avec ce vent violent, ce n'était pas évident de trouver le bon rythme. Mais je pense qu'elle a eu aussi du mal. Le soleil aussi frappait fort, parfois nous ne voyions plus rien." Barthel a notamment commis deux double fautes dans le jeu décisif ouvrant ainsi la porte de qualification à la nouvelle protégée du coach Vladimir Platenk. Radwanska, première tête de série, a battu de son côté l'Américaine Jamie Hampton (WTA-70) 7-6 (7/4) et 7-6 (7/3). De bons souvenirs Wickmayer a de bons souvenirs à Auckland. Elle y a décroché son troisième et dernier titre WTA en 2010 en battant l'Italienne Flavia Pennetta (WTA-46) 6-3 et 6-2. Elle avait atteint la finale un an plus tard sans parvenir à l'emporter contre la Hongroise Greta Arn (WTA114) qui l'avait battue 6-3, 6-3. Notre compatriote a été éliminée au deuxième tour en 2012. Elle a gagné ses deux premiers titres en 2009 à Estoril et Linz et fut finaliste à cinq reprises: en 2008 à Birmingham, en 2009 à Rosmalen, en 2011 à Auckland et en 2012 à Hobart et Bad Gastein. Wickmayer a déjà rencontré à deux reprises l'aînée des soeurs Radwanska. Elle s'est imposée 1-6, 7-6 (8/6) et 7-5 dans le groupe mondial II de la Fed Cup en 2010 à Bydgoszcz. Wicky a ensuite été battue en 2011 au 2e tour à Roland-Garros sur un double 6-4. Finaliste l'an dernier à Wimbledon, Radwanska compte dix titres WTA à son palmarès.