Détentrice de 23 titres du Grand Chelem, dont sept à Wimbledon Williams, 40 ans, n'a plus goûté à la victoire en simple depuis son succès au 3e tour de Roland-Garros 2021 contre sa compatriote Danielle Collins.

La semaine dernière, elle avait participé au tournoi WTA d'Eastbourne en double avec Ons Jabeur et avait vu son parcours s'arrêter en demi-finale à cause d'une blessure de la Tunisienne. Au deuxième tour, Tan affrontera l'Espagnole Sara Sorribes Tormo, 45e mondiale et tête de série N.32.

Au premier tour, la partenaire de Kirsten Flipkens en double l'a emporté 6-2, 6-1 contre la qualifiée américaine Christina McHale.

"Je ne me suis pas entraînée pour des matchs de 3 heures"

"Physiquement, je ne m'en suis pas mal sortie. C'est vrai que les deux derniers points, j'ai souffert (sourires). Je me déplace bien, je renvoie beaucoup de balles qu'il faut aller chercher. Mais je ne me suis pas entraînée pour des matchs de trois heures", a expliqué Serena Williams en conférence de presse. "C'est, je pense, là que j'ai fait une erreur. Sur les points clés du match, il faut toujours être prête mentalement à les gagner. Je l'ai pas mal fait sur peut-être un ou deux de ces points, mais ce n'était clairement pas suffisant." Des carences qui proviennent de sa longue absence. "Absolument ! En jouant une semaine sur deux, sur trois ou même sur quatre, on gagne toujours un peu d'efficacité. Cela étant dit, je pense avoir pas mal joué certains des points clés. Pas tous, mais certains oui. Il y en a où j'aurais certainement pu mieux faire. Il faut se dire que si j'avais joué des matchs, je n'aurais pas manqué certains de ces points ni perdu le match. Mais aujourd'hui, j'ai tout donné. Peut être que si j'avais joué demain j'en aurais donné plus, peut-être que la semaine dernière j'en aurais donné plus... Mais aujourd'hui je ne pouvais pas. Il vient un moment où il faut savoir s'en satisfaire. Et c'est tout ce que je peux faire. Je ne pouvais pas faire plus aujourd'hui."

Serena motivée à l'idée de disputer l'US Open

Serena Williams s'est déclarée mardi soir "motivée" pour jouer l'US Open qui débute le 29 août, malgré son échec au premier tour à Wimbledon où elle effectuait son retour à la compétition en simple après un an à l'écart du circuit.

"L'US Open, c'est là que j'ai gagné mon premier titre du Grand Chelem (en 1999, NDLR), c'est super spécial. Je suis sans aucun doute très motivée pour m'améliorer et jouer à la maison", a déclaré l'Américaine de 40 ans après sa défaite face à la Française Harmony Tan.

Détentrice de 23 titres du Grand Chelem, dont sept à Wimbledon Williams, 40 ans, n'a plus goûté à la victoire en simple depuis son succès au 3e tour de Roland-Garros 2021 contre sa compatriote Danielle Collins. La semaine dernière, elle avait participé au tournoi WTA d'Eastbourne en double avec Ons Jabeur et avait vu son parcours s'arrêter en demi-finale à cause d'une blessure de la Tunisienne. Au deuxième tour, Tan affrontera l'Espagnole Sara Sorribes Tormo, 45e mondiale et tête de série N.32. Au premier tour, la partenaire de Kirsten Flipkens en double l'a emporté 6-2, 6-1 contre la qualifiée américaine Christina McHale."Physiquement, je ne m'en suis pas mal sortie. C'est vrai que les deux derniers points, j'ai souffert (sourires). Je me déplace bien, je renvoie beaucoup de balles qu'il faut aller chercher. Mais je ne me suis pas entraînée pour des matchs de trois heures", a expliqué Serena Williams en conférence de presse. "C'est, je pense, là que j'ai fait une erreur. Sur les points clés du match, il faut toujours être prête mentalement à les gagner. Je l'ai pas mal fait sur peut-être un ou deux de ces points, mais ce n'était clairement pas suffisant." Des carences qui proviennent de sa longue absence. "Absolument ! En jouant une semaine sur deux, sur trois ou même sur quatre, on gagne toujours un peu d'efficacité. Cela étant dit, je pense avoir pas mal joué certains des points clés. Pas tous, mais certains oui. Il y en a où j'aurais certainement pu mieux faire. Il faut se dire que si j'avais joué des matchs, je n'aurais pas manqué certains de ces points ni perdu le match. Mais aujourd'hui, j'ai tout donné. Peut être que si j'avais joué demain j'en aurais donné plus, peut-être que la semaine dernière j'en aurais donné plus... Mais aujourd'hui je ne pouvais pas. Il vient un moment où il faut savoir s'en satisfaire. Et c'est tout ce que je peux faire. Je ne pouvais pas faire plus aujourd'hui." Serena Williams s'est déclarée mardi soir "motivée" pour jouer l'US Open qui débute le 29 août, malgré son échec au premier tour à Wimbledon où elle effectuait son retour à la compétition en simple après un an à l'écart du circuit. "L'US Open, c'est là que j'ai gagné mon premier titre du Grand Chelem (en 1999, NDLR), c'est super spécial. Je suis sans aucun doute très motivée pour m'améliorer et jouer à la maison", a déclaré l'Américaine de 40 ans après sa défaite face à la Française Harmony Tan.