Depuis sa maternité, elle a donné naissance le 1er septembre 2017 à une fille prénommée Alexis Olympia, Serena Williams a très peu joué en compétition. Conséquence, elle a glissé au classement WTA. La lauréate de 7 titres en simple (2002, 2003, 2009, 2010, 2012, 2015, 2016) à Wimbledon (plus six en double), n'est plus aujourd'hui que 183e au ranking mondial. Compte tenu de son palmarès, les organisateurs anglais ont décidé de lui accorder ce statut protégé de tête de série qu'il l'empêchera d'affronter une des meilleures joueuses actuelles dans les premiers tours.

A Roland-Garros, la cadette des Williams avait profité de son classement protégé pour ne pas avoir à demander une wild-card ou devoir disputer les qualifications. Elle n'avait toutefois pas reçu le statut de tête de série ce qui avait provoqué des réactions outragées aux Etats-Unis. Serena Williams avait gagné ses trois premiers tours. Elle avait déclaré forfait avant son 1/8e de finale prévu contre Maria Sharapova, blessée aux pectoraux.