Ces messieurs de l'All England Lawn Tennis and Croquet Club de Wimbledon veulent diminuer l'empreinte écologique des Championships. Le catering est un big business au sud-ouest de Londres mais les 480.000 visiteurs laissent chaque année une masse considérable de déchets. 330 000 tasses de thé ou de café, 230 000 bouteilles d'eau, 110 000 bières, 86 000 glaces, 76 000 sandwiches, 44 000 litres de lait, 30 000 pizzas, 29 000 bouteilles de champagne, 28 000 kilos de fraises, 25 000 scones, 16 000 portions de fish & chips et 10 000 pots de yaourt.
...

Ces messieurs de l'All England Lawn Tennis and Croquet Club de Wimbledon veulent diminuer l'empreinte écologique des Championships. Le catering est un big business au sud-ouest de Londres mais les 480.000 visiteurs laissent chaque année une masse considérable de déchets. 330 000 tasses de thé ou de café, 230 000 bouteilles d'eau, 110 000 bières, 86 000 glaces, 76 000 sandwiches, 44 000 litres de lait, 30 000 pizzas, 29 000 bouteilles de champagne, 28 000 kilos de fraises, 25 000 scones, 16 000 portions de fish & chips et 10 000 pots de yaourt. " Dès cette année, les boissons des bars et restaurants seront servies sans cuillers en plastique. L'année passée, on en a distribué 400 000. Nous avons opté pour une variante en papier 100 % biologique ", a expliqué le chief executiveRichard Lewis. Ça peut paraître anecdotique mais d'après la Marine Conservation Society, une ASBL de protection de la mer, on en utilise 8,5 milliards par an rien qu'au Royaume-Uni et ces minuscules objets font partie du top dix des déchets retrouvés sur les plages lors des actions de nettoyage. " Les sacs en plastique seront aussi interdits aux stands de merchandising. " Ces bonnes intentions contrastent avec les projets ambitieux de l'All England Lawn Tennis and Croquet Club (AELTC), qui convoite les terrains du Wimbledon Park Golf Club, qui lui permettraient de tripler la surface de son site. Ces terrains de golf, qui occupent 300 000 mètres carrés, sont déjà loués depuis quelques années et appartiendront à l'AELTC en 2041 mais le club ne veut pas attendre aussi longtemps. Il y a trois ans, les 750 (riches) membres du club ont repoussé une offre de 40 millions d'euros. L'offre vient d'être doublée et une majorité semble se dégager : chaque membre recevrait 105 000 euros de dédommagement. Le club dispose actuellement de 18 terrains de compétition et de 22 courts d'entraînement en gazon. L'agrandissement du site et l'aménagement de courts supplémentaires permettrait de jouer le tournoi de qualification à Wimbledon et non plus sur les minables courts de Roehampton. " Ce serait une première étape mais nous voulons aussi augmenter la capacité des terrains existants. Nous voulons rester le plus grand tournoi du monde, à tous points de vue. " Les primes sont une nouvelle fois augmentées de 7 % mais suite au Brexit et à la dévaluation de la livre, seul Roland-Garros verse " moins " aux lauréats masculin et féminin : 2,5 millions d'euros, soit 600 000 euros de moins que l'US Open. En revanche, le montant des primes versées aux perdants passe à 44 000 euros, à condition que le match soit joué. C'est que l'année dernière, sept joueurs ont quitté prématurément les courts. Blessés, ils n'avaient fait acte de présence que pour être payés. Bientôt, ils quitteront Londres sans un sou.Chris Tetaert