Olivier Rochus avait été repêché en tant que lucky loser des qualifications. Il avait dû abandonner au 3e et dernier tour des qualifications face à l'Américain Wayne Odesnik (ATP 107) en raison d'une blessure aux ischio-jambiers.

Le joueur belge de 32 ans disputait ce mardi son 13e Wimbledon, où son meilleur résultat est un 4e tour atteint en 2003.

Olivier Rochus était le dernier des six Belges engagés en simple à Wimbledon à entrer en lice. Lundi, seuls Steve Darcis (ATP 135), auteur de l'exploit du jour face à Rafael Nadal, et Kirsten Flipkens (WTA 20) se sont qualifiés pour le 2e tour. Xavier Malisse (ATP 61), David Goffin (ATP 83) et Yanina Wickmayer (WTA 40) n'ont pas franchi le cap du 1er tour.

Olivier Rochus avait été repêché en tant que lucky loser des qualifications. Il avait dû abandonner au 3e et dernier tour des qualifications face à l'Américain Wayne Odesnik (ATP 107) en raison d'une blessure aux ischio-jambiers. Le joueur belge de 32 ans disputait ce mardi son 13e Wimbledon, où son meilleur résultat est un 4e tour atteint en 2003. Olivier Rochus était le dernier des six Belges engagés en simple à Wimbledon à entrer en lice. Lundi, seuls Steve Darcis (ATP 135), auteur de l'exploit du jour face à Rafael Nadal, et Kirsten Flipkens (WTA 20) se sont qualifiés pour le 2e tour. Xavier Malisse (ATP 61), David Goffin (ATP 83) et Yanina Wickmayer (WTA 40) n'ont pas franchi le cap du 1er tour.