Après avoir remporté le titre junior à Roland-Garros, le Belge de 18 ans, Kimmer Coppejans, a été sorti des quarts de finale du tournoi ITF de Wimbledon. C'est l'Américain Mitchell Krueger qui a stoppé net l'élan de notre jeune espoir du tennis.

Pas sa surface

"Le gazon n'est pas sa surface de prédilection", nous expliquait Filip Dewulf avant le match de Coppejans. Le consultant Sport/Foot Magazine et ex-joueur professionnel admire pourtant "sa mobilité et sa stabilité" sur une surface compliquée à appréhender pour les jeunes joueurs.

C'est trop tôt pour savoir s'il sera un futur membre du top 10 mondial, mais certains éléments, surtout mentaux, laissent présager de bonnes choses. "C'est l'un des meilleurs au monde sur le circuit ITF. Il a une force mentale et un calme olympien très impressionnants pour son jeune âge. Il a tous les atouts pour devenir professionnel", explique l'ancien tennisman.

Romain Van der Pluym, Sportfootmagazine.be (stg.), avec Belga

Après avoir remporté le titre junior à Roland-Garros, le Belge de 18 ans, Kimmer Coppejans, a été sorti des quarts de finale du tournoi ITF de Wimbledon. C'est l'Américain Mitchell Krueger qui a stoppé net l'élan de notre jeune espoir du tennis.Pas sa surface"Le gazon n'est pas sa surface de prédilection", nous expliquait Filip Dewulf avant le match de Coppejans. Le consultant Sport/Foot Magazine et ex-joueur professionnel admire pourtant "sa mobilité et sa stabilité" sur une surface compliquée à appréhender pour les jeunes joueurs.C'est trop tôt pour savoir s'il sera un futur membre du top 10 mondial, mais certains éléments, surtout mentaux, laissent présager de bonnes choses. "C'est l'un des meilleurs au monde sur le circuit ITF. Il a une force mentale et un calme olympien très impressionnants pour son jeune âge. Il a tous les atouts pour devenir professionnel", explique l'ancien tennisman.Romain Van der Pluym, Sportfootmagazine.be (stg.), avec Belga