Le Suisse avait perdu deux de ses trois précédents duels face à l'ancien N.13 mondial (meilleur classement en 2012), âgé de 28 ans. Dogopolov a fait mieux que résister et a même breaké à deux reprises Wawrinka, qui a pourtant bien servi (16 aces).

Mais le triple vainqueur en Grand Chelem ne lui a jamais permis de mener dans les deux premiers sets et l'a breaké au meilleur des moments dans la dernière manche (6-5) sur le court central.

"Cela été un gros match. Je suis très content de m'en sortir en trois sets. Le niveau était très élevé. Je suis vraiment satisfait", a apprécié Wawrinka, qui a frappé 41 coups gagnants (35 en face).

C'est la sixième victoire consécutive pour le Suisse qui a connu une préparation décevante sur terre battue, avant de conserver son titre samedi à Genève.

"Cela m'a permis de retrouver la confiance qui me manquait", a expliqué "Stanimal", qui affrontera un Italien pour une place en huitièmes de finale, Fabio Fognini (29e) ou Andreas Seppi (83e).