Le Britannique Andy Murray (ATP 2/N.2) s'est qualifié pour la finale de Wimbledon en battant vendredi le Polonais Jerzy Janowicz (ATP 22/N.24) en quatre sets 6-7 (2/7), 6-4, 6-4, 6-3. Murray disputera dimanche à 26 ans sa deuxième finale d'affilée à Wimbledon, et sa septième en Grand Chelem, contre le Serbe Novak Djokovic (ATP 1/N.1), vainqueur en cinq sets de l'Argentin Juan Martin Del Potro (ATP 8/N.8).

L'Ecossais a également dû batailler pour écarter le géant polonais (2,03 m), premier joueur de son pays demi-finaliste en Grand Chelem. Le match a été interrompu à 2 sets à 1 en faveur du Britannique pour permettre la fermeture du toit, à la grande colère de ce dernier, qui était en train de prendre le dessus. Il venait en effet d'aligner quatre jeux après avoir été mené 4-2. C'est pourtant lui qui a rapidement fait le break dans le 4-ème set.

Excellent retourneur, Murray a encaissé beaucoup moins d'aces que son rival (9 contre 20) et a su se mettre à l'abri derrière sa première balle (1 seul break concédé). C'est finalement l'inexpérience de Janowicz, 22 ans, qui lui a coûté cher dans les moments importants du troisième set puis pour aborder le quatrième.

Ce sera la troisième finale de Grand Chelem entre Murray et Djokovic en moins d'un an. Le Britannique avait gagné son premier titre majeur à l'US Open en septembre dernier et le Serbe avait pris sa revanche à l'Open d'Australie en janvier.

Le Britannique Andy Murray (ATP 2/N.2) s'est qualifié pour la finale de Wimbledon en battant vendredi le Polonais Jerzy Janowicz (ATP 22/N.24) en quatre sets 6-7 (2/7), 6-4, 6-4, 6-3. Murray disputera dimanche à 26 ans sa deuxième finale d'affilée à Wimbledon, et sa septième en Grand Chelem, contre le Serbe Novak Djokovic (ATP 1/N.1), vainqueur en cinq sets de l'Argentin Juan Martin Del Potro (ATP 8/N.8). L'Ecossais a également dû batailler pour écarter le géant polonais (2,03 m), premier joueur de son pays demi-finaliste en Grand Chelem. Le match a été interrompu à 2 sets à 1 en faveur du Britannique pour permettre la fermeture du toit, à la grande colère de ce dernier, qui était en train de prendre le dessus. Il venait en effet d'aligner quatre jeux après avoir été mené 4-2. C'est pourtant lui qui a rapidement fait le break dans le 4-ème set. Excellent retourneur, Murray a encaissé beaucoup moins d'aces que son rival (9 contre 20) et a su se mettre à l'abri derrière sa première balle (1 seul break concédé). C'est finalement l'inexpérience de Janowicz, 22 ans, qui lui a coûté cher dans les moments importants du troisième set puis pour aborder le quatrième. Ce sera la troisième finale de Grand Chelem entre Murray et Djokovic en moins d'un an. Le Britannique avait gagné son premier titre majeur à l'US Open en septembre dernier et le Serbe avait pris sa revanche à l'Open d'Australie en janvier.