Il s'agira de la troisième finale à New York pour l'ex-numéro 1 mondiale. Elle tentera de décrocher un troisième Grand Chelem, après ses victoires à l'Open d'Australie en 2012 et 2013.

Victoria Azarenka n'avait plus atteint le dernier carré d'un Grand Chelem depuis 2013, lorsqu'elle avait échoué en finale à Flushing Meadows, également face à sa bête noire Serena.

Celle-ci a réalisé un début de rencontre tonitruant jeudi, et a eu l'occasion de mener 2-0 dans la deuxième manche, avant de voir la Biélorusse complètement retourner le match. L'Américaine court derrière son 24e titre en Grand Chelem, ce qui lui permettrait d'égaler le record de Margaret Court, depuis sa victoire à Melbourne en 2017.

Ozaka, première qualifiée

Dans un stade Artur Ashe désert en raison de la crise sanitaire, la protégée du Belge Wim Fissette, Naomi Ozaka, a dû batailler pendant les deux premiers sets avant de s'imposer sur le score de 7-6 (1), 3-6 et 6-3. Elle disputera samedi sa deuxième finale à l'US Open, après y avoir décroché son premier titre en Grand Chelem en 2018.

L'Américaine Jennifer Brady, 28e tête de série, figurait quant à elle pour la première fois dans le dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem. Ses meilleurs résultats jusqu'alors dataient de 2017, lorsqu'elle avait atteint les huitièmes de finale à Melbourne et déjà à Flushing Meadows. Un cap qu'elle a franchi cette année en écartant Angelique Kerber, ex-numéro 1 mondiale et 17e tête de série.

Il s'agira de la troisième finale à New York pour l'ex-numéro 1 mondiale. Elle tentera de décrocher un troisième Grand Chelem, après ses victoires à l'Open d'Australie en 2012 et 2013.Victoria Azarenka n'avait plus atteint le dernier carré d'un Grand Chelem depuis 2013, lorsqu'elle avait échoué en finale à Flushing Meadows, également face à sa bête noire Serena. Celle-ci a réalisé un début de rencontre tonitruant jeudi, et a eu l'occasion de mener 2-0 dans la deuxième manche, avant de voir la Biélorusse complètement retourner le match. L'Américaine court derrière son 24e titre en Grand Chelem, ce qui lui permettrait d'égaler le record de Margaret Court, depuis sa victoire à Melbourne en 2017.Dans un stade Artur Ashe désert en raison de la crise sanitaire, la protégée du Belge Wim Fissette, Naomi Ozaka, a dû batailler pendant les deux premiers sets avant de s'imposer sur le score de 7-6 (1), 3-6 et 6-3. Elle disputera samedi sa deuxième finale à l'US Open, après y avoir décroché son premier titre en Grand Chelem en 2018. L'Américaine Jennifer Brady, 28e tête de série, figurait quant à elle pour la première fois dans le dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem. Ses meilleurs résultats jusqu'alors dataient de 2017, lorsqu'elle avait atteint les huitièmes de finale à Melbourne et déjà à Flushing Meadows. Un cap qu'elle a franchi cette année en écartant Angelique Kerber, ex-numéro 1 mondiale et 17e tête de série.