En l'absence de son grand rival, l'Espagnol Rafael Nadal, double tenant du titre blessé à un poignet, Federer abordait le rendez-vous de New York avec confiance après son titre à Cincinnati et sa finale à Toronto. Le tirage au sort devrait accroître encore sa confiance: le Suisse, tête de série N.2 qui débutera sa campagne contre l'Australien Marinko Matosevic, 77e mondial et quart de finaliste du Queen's cette année. L'ancien N.1 mondial pourrait retrouver en 8e de finale l'Italien Fabio Fognini, puis le Bulgare Grigor Dimitrov en quart et l'Espagnol David Ferrer, qu'il vient de dominer à Cincinnati, en demi-finale.

Si le 1er tour de Djokovic s'annonce bien avec l'Argentin Diego Schwartman, 80e mondial et spécialiste de terre battue, les choses se compliquent très vite pour le N.1 mondial qui vient coup sur coup de mordre la poussière en 8e de finale à Toronto et Cincinnati. Tombé dans une partie haute du tableau regorgeant de pièges, le Serbe pourrait trouver sur son chemin l'Américain John Isner en 8e de finale, l'Écossais Andy Murray ou le Français Jo-Wilfried Tsonga en quart, le Suisse Stanislas Wawrinka ou le Canadien Milos Raonic en demi.

Goffin attend Darcis

David Goffin (ATP 62) est déjà bien au chaud dans le tableau final de l'US Open. Il figure dans le dernier quart de tableau, avec la tête de série N.2 Roger Federer, et affrontera au premier tour un rescapé des qualifications. En espérant que ce ne soit pas Steve Darcis...

En cas de succès, Goffin rencontrerait au tour suivant le gagnant du duel entre le Canadien Frank Dancevic (ATP 138) et le Portugais Joao Sousa (ATP 37/N.32).

Steve Darcis s'est lui qualifié pour le 3e et dernier tour des qualifications, jeudi à Flushing Meadows. Le Liégeois, 30 ans, 365e au classement ATP, a en effet écarté de sa route l'Américain Michael Russell (ATP 130), tête de série n°14, en deux sets, 6-4, 6-3. La rencontre a duré 1h14.

Il ne reste plus à Darcis qu'à prendre le meilleur sur l'Equatorien Emilio Gomez (ATP 265), 22 ans, tombeur en trois sets, 4-6, 6-4, 6-3, du Slovaque Andrej Martin (ATP 153), tête de série n°32, pour figurer une sixième fois dans le tableau final du tournoi new-yorkais. Il en a même atteint trois fois le deuxième tour. Une blessure l'avait contraint à déclarer forfait l'an dernier. Il s'agira de la première confrontation entre les deux joueurs.

Le rêve d'une quatrième participation à un tournoi du Grand Chelem s'est en revanche envolé pour Ruben Bemelmans (ATP 165), présent dans le tableau final de Wimbledon en 2011 et 2012, ainsi qu'à l'Open d'Australie en 2013. Le Limbourgeois, 26 ans, n'a en effet pas réussi à se défaire du Japonais Hiroki Moriya (ATP 149), tête de série n°29, qui l'a battu 3-6, 6-4, 6-3 au 2e tour.

Williams-Ivanovic en quart ? Chez les dames, la N.1 mondiale Serena Williams a hérité d'un tableau difficile où elle tentera de décrocher son premier titre du Grand Chelem de l'année. L'Américaine de 32 ans affrontera pour débuter sa compatriote Taylor Townsend, 103e mondiale, mais les choses pourraient rapidement se compliquer pour Williams avec l'Australienne Samantha Stosur, de retour à un intéressant niveau de jeu, en 8e de finale et surtout Ivanovic au tour suivant. La Serbe a fait son retour dans le top 10 mondial après sa finale à Cincinnati perdue contre... Williams dimanche (6-4, 6-1).

Les deux joueuses se sont déjà affrontées à quatre reprises en 2014: si Williams, double tenante du titre et quintuple lauréate de l'US Open, s'est imposée à trois reprises, elle a à chaque fois, à l'exception de la finale de Cincinnati, dû s'employer pour venir à bout de la Serbe.

"Je me sens bien (...), mais vu comme s'est déroulée mon année, je suis inquiète à chaque match, je ne regarde pas vraiment le tableau", a expliqué Williams. "Tout ce que je peux faire est de donner le meilleur de moi-même", a souligné l'Américaine qui peut décrocher le 18e titre du Grand Chelem de sa carrière.

Les autres quarts de finale opposeraient la Tchèque Petra Kvitova à la Canadienne Eugénie Bouchard, l'Allemande Angélique Kerber à la Polonaise Agnieszka Radwanska et la Russe Maria Sharapova à la Roumaine Simona Halep.

Parmi les matches avant ces quarts, à signaler l'alléchant duel en 8e de finale entre Kvitova, lauréate de Wimbledon, et la Bélarusse Victoria Azarenka, finaliste à New York en 2012 et 2013 mais accablée par les blessures cette année.

Flipkens face à Errani, Wickmayer-Bencic et Van Uytvanck contre Lepchenko

Kirsten Flipkens a elle hérité de l'Italienne Sara Errani, Yanina Wickmayer de la Suissesse Belinda Bencic et Alisson Van Uytvanck de l'Américaine Varvara Lepchenko.

Kirsten Flipkens, 28 ans et 47e joueuse du monde, jouera son premier tour contre l'Italienne Sara Errani, 14e mondiale, 27 ans, contre qui elle s'est inclinée à deux reprises dans sa carrière: en 2010 à Hobart et l'an dernier à Pékin, à chaque fois sur surface dure.

Yanina Wickmayer, 64e à la WTA, affrontera de son côté la jeune Suissesse Belinda Bencic, 17 ans, 59e mondiale, que la numéro 2 belge, 24 ans, n'a encore jamais rencontrée.

Alisson Van Uytvanck (WTA 83) jouera contre l'Américaine Varvara Lepchenko, 28 ans, 52e mondiale. Van Uytvanck, 20 ans, s'est inclinée en deux sets cette saison lors de ses deux confrontations avec cette adversaire: au 1er tour à Indian Wells (6-2, 6-2) et sur gazon à Birmingham (6-4, 6-0).

En l'absence de son grand rival, l'Espagnol Rafael Nadal, double tenant du titre blessé à un poignet, Federer abordait le rendez-vous de New York avec confiance après son titre à Cincinnati et sa finale à Toronto. Le tirage au sort devrait accroître encore sa confiance: le Suisse, tête de série N.2 qui débutera sa campagne contre l'Australien Marinko Matosevic, 77e mondial et quart de finaliste du Queen's cette année. L'ancien N.1 mondial pourrait retrouver en 8e de finale l'Italien Fabio Fognini, puis le Bulgare Grigor Dimitrov en quart et l'Espagnol David Ferrer, qu'il vient de dominer à Cincinnati, en demi-finale. Si le 1er tour de Djokovic s'annonce bien avec l'Argentin Diego Schwartman, 80e mondial et spécialiste de terre battue, les choses se compliquent très vite pour le N.1 mondial qui vient coup sur coup de mordre la poussière en 8e de finale à Toronto et Cincinnati. Tombé dans une partie haute du tableau regorgeant de pièges, le Serbe pourrait trouver sur son chemin l'Américain John Isner en 8e de finale, l'Écossais Andy Murray ou le Français Jo-Wilfried Tsonga en quart, le Suisse Stanislas Wawrinka ou le Canadien Milos Raonic en demi. Goffin attend Darcis David Goffin (ATP 62) est déjà bien au chaud dans le tableau final de l'US Open. Il figure dans le dernier quart de tableau, avec la tête de série N.2 Roger Federer, et affrontera au premier tour un rescapé des qualifications. En espérant que ce ne soit pas Steve Darcis... En cas de succès, Goffin rencontrerait au tour suivant le gagnant du duel entre le Canadien Frank Dancevic (ATP 138) et le Portugais Joao Sousa (ATP 37/N.32). Steve Darcis s'est lui qualifié pour le 3e et dernier tour des qualifications, jeudi à Flushing Meadows. Le Liégeois, 30 ans, 365e au classement ATP, a en effet écarté de sa route l'Américain Michael Russell (ATP 130), tête de série n°14, en deux sets, 6-4, 6-3. La rencontre a duré 1h14. Il ne reste plus à Darcis qu'à prendre le meilleur sur l'Equatorien Emilio Gomez (ATP 265), 22 ans, tombeur en trois sets, 4-6, 6-4, 6-3, du Slovaque Andrej Martin (ATP 153), tête de série n°32, pour figurer une sixième fois dans le tableau final du tournoi new-yorkais. Il en a même atteint trois fois le deuxième tour. Une blessure l'avait contraint à déclarer forfait l'an dernier. Il s'agira de la première confrontation entre les deux joueurs. Le rêve d'une quatrième participation à un tournoi du Grand Chelem s'est en revanche envolé pour Ruben Bemelmans (ATP 165), présent dans le tableau final de Wimbledon en 2011 et 2012, ainsi qu'à l'Open d'Australie en 2013. Le Limbourgeois, 26 ans, n'a en effet pas réussi à se défaire du Japonais Hiroki Moriya (ATP 149), tête de série n°29, qui l'a battu 3-6, 6-4, 6-3 au 2e tour. Williams-Ivanovic en quart ? Chez les dames, la N.1 mondiale Serena Williams a hérité d'un tableau difficile où elle tentera de décrocher son premier titre du Grand Chelem de l'année. L'Américaine de 32 ans affrontera pour débuter sa compatriote Taylor Townsend, 103e mondiale, mais les choses pourraient rapidement se compliquer pour Williams avec l'Australienne Samantha Stosur, de retour à un intéressant niveau de jeu, en 8e de finale et surtout Ivanovic au tour suivant. La Serbe a fait son retour dans le top 10 mondial après sa finale à Cincinnati perdue contre... Williams dimanche (6-4, 6-1). Les deux joueuses se sont déjà affrontées à quatre reprises en 2014: si Williams, double tenante du titre et quintuple lauréate de l'US Open, s'est imposée à trois reprises, elle a à chaque fois, à l'exception de la finale de Cincinnati, dû s'employer pour venir à bout de la Serbe. "Je me sens bien (...), mais vu comme s'est déroulée mon année, je suis inquiète à chaque match, je ne regarde pas vraiment le tableau", a expliqué Williams. "Tout ce que je peux faire est de donner le meilleur de moi-même", a souligné l'Américaine qui peut décrocher le 18e titre du Grand Chelem de sa carrière. Les autres quarts de finale opposeraient la Tchèque Petra Kvitova à la Canadienne Eugénie Bouchard, l'Allemande Angélique Kerber à la Polonaise Agnieszka Radwanska et la Russe Maria Sharapova à la Roumaine Simona Halep. Parmi les matches avant ces quarts, à signaler l'alléchant duel en 8e de finale entre Kvitova, lauréate de Wimbledon, et la Bélarusse Victoria Azarenka, finaliste à New York en 2012 et 2013 mais accablée par les blessures cette année. Flipkens face à Errani, Wickmayer-Bencic et Van Uytvanck contre Lepchenko Kirsten Flipkens a elle hérité de l'Italienne Sara Errani, Yanina Wickmayer de la Suissesse Belinda Bencic et Alisson Van Uytvanck de l'Américaine Varvara Lepchenko. Kirsten Flipkens, 28 ans et 47e joueuse du monde, jouera son premier tour contre l'Italienne Sara Errani, 14e mondiale, 27 ans, contre qui elle s'est inclinée à deux reprises dans sa carrière: en 2010 à Hobart et l'an dernier à Pékin, à chaque fois sur surface dure. Yanina Wickmayer, 64e à la WTA, affrontera de son côté la jeune Suissesse Belinda Bencic, 17 ans, 59e mondiale, que la numéro 2 belge, 24 ans, n'a encore jamais rencontrée. Alisson Van Uytvanck (WTA 83) jouera contre l'Américaine Varvara Lepchenko, 28 ans, 52e mondiale. Van Uytvanck, 20 ans, s'est inclinée en deux sets cette saison lors de ses deux confrontations avec cette adversaire: au 1er tour à Indian Wells (6-2, 6-2) et sur gazon à Birmingham (6-4, 6-0).